Back Vous êtes ici : Vie pratique Vie quotidienne Energie

Energie

Alimentation électrique des immeubles

Alimentation électrique des immeublesLa CNAFC a eu à connaître la question de l’alimentation électrique des appartements, à partir des colonnes montantes, ces câbles et canalisations qui, dans les immeubles collectifs, acheminent l’électricité entre le réseau public situé sur la voirie et chaque logement. Les travaux de rénovation nécessaires sont coûteux et, à la charge des propriétaires, ils peuvent être financièrement insupportables. Le vote récent de la loi Elan (art L. 176 transposé aux art L. 346-1 et suivants du code de l’énergie) pose comme principe que, sauf opposition des copropriétés, toutes les colonnes montantes appartiendront au réseau public de distribution d’électricité et ce dans un délai de 2 ans à compter de la promulgation de la loi (23/11/2018).

Ce transfert de propriété sera effectué automatiquement « à titre gratuit, sans contrepartie » et aura pour conséquence qu’ENEDIS aura la charge des travaux d’entretien. Si des rénovations urgentes s’avèrent indispensables, il ne sera pas nécessaire d’attendre 2 ans : les copropriétaires des immeubles concernés pourront transférer la propriété des colonnes montantes par une simple notification au gestionnaire de réseau, sans qu’il puisse s’y opposer.

La CNAFC se félicite de cette disposition et remercie le Médiateur National de l’Energie de ce résultat pour lequel il a beaucoup œuvré.

Voir le dossier et la fiche pratique.

 

A partir du 12 octobre, les carburants changent de nom à la pompe

carburants nouvelles etiquettes 2018A partir du 12 octobre, les carburants changent de nom à la pompe

Quelques repères pour ne pas être perdus avant de faire le plein dans une station service.

Cercle, carré, losange, chiffres et lettres, ce sont les visuels qui seront affichés sur les pompes à essence des stations-services à partir du 12 octobre pour harmoniser l'affichage dans les pays de l'Union européenne et les pays proches (Suisse, Liechtenstein, Norvège…).

Ce changement de signalétique répond à la mise en place d’une directive européenne datant de 2014, qui vise à harmoniser l’étiquetage des carburants. L’objectif est d’aider les citoyens européens à se repérer lorsqu’ils voyagent à l’étranger,

Ainsi, le sans-plomb 98 et 95 deviennent "E5". Le SP95-E10 sera lui remplacé par le "E10". Pour le superéthanol, composé à 85% d'éthanol, on le trouvera désormais sous le nom de "E85". Il faudra désormais se fier à un simple "E" (pour éthanol), affiché devant un chiffre qui correspond au taux maximum d'éthanol présent dedans, le tout écrit dans un rond.

Le diesel sera lui symbolisé par un carré qui renferme la lettre B (pour désigner le bio-diesel). Ainsi, le B7 remplacera l'intitulé "diesel", puis viendront prochainement le B10 puis le XTL, nouveau diesel de synthèse, fabriqué à partir de gaz naturel et d'huiles végétales. Enfin, ces nouveaux affichages concerneront également les gaz. Dans un losange, on pourra lire "LPG" en remplacement de l'actuel "GPL" ou encore "GNC" pour le gaz naturel comprimé. Mais quel que soit le nouveau nom la composition du carburant ne change pas. Ces changements devraient se faire progressivement, ce qui laisse le temps aux familles de s'y habituer.

 

 

Le site prix-carburants.gouv.fr fait peau neuve

carburants femme essence 310x210

Avant de partir en vacances en famille, trouvez les stations de carburant les moins chères sur votre parcours !

Lire la suite...

Coup de cœur

Grandir ensemble maternelle MAME

Actualités des familles La Croix