Back Vous êtes ici : Vie pratique Vie quotidienne Pouvoir d'achat

Pouvoir d'achat

Des hausses de prix dans l'alimentation à partir de vendredi 1er février, la CNAFC s’interroge

Loi alimentation 2019Les prix de certains produits alimentaires risquent d’augmenter vendredi 1er février 2019 suite à l’entrée en application de la loi Alimentation.

L'objectif est de mieux rémunérer les producteurs des filières agricoles grâce aux marges des distributeurs reconstituées par le seuil d’interdiction de la revente à perte (sur les produits transformés) relevé de 10 % par la loi. Le pari n’est pas gagné et le résultat immédiat doit logiquement amener à leur juste prix de revient des produits jusque-là vendus avec une très faible marge pour servir d’appel aux consommateurs… En attendant que les agriculteurs retrouvent un réel pouvoir de négociation avec les centrales d’achat de la grande distribution, comme la loi le prévoit aussi.

Les marques de distributeurs (MDD) ne devraient pas être concernées.

La CNAFC préfère mettre l'accent sur la qualité plutôt que sur le prix. La recherche systématique du prix bas entraîne généralement une dégradation de la qualité intrinsèque du produit (ou service) concerné et des services qui y sont associés comme les conditions de distribution ou de garantie.
En matière de produits agricoles, la politique de la grande distribution a eu pour effet de dégrader les conditions de production en poussant à la recherche d'une rentabilité maximum qui a eu de graves répercussions sur la qualité des produits et aussi sur la viabilité des exploitations.

La juste rétribution du travail et des investissements des agriculteurs est un objectif essentiel.

L'organisation des filières de production en lien avec les régimes de taxation comparés à ceux qui se pratiquent dans d'autres pays européens ne pourraient-ils pas servir de modèle à suivre ?
Comment comprendre que les augmentations de prix annoncées touchent à ce point des produits ultra transformés dont les composants se trouvent souvent sur le marché mondial ?

La CNAFC soutient les démarches de proximité, d'achat direct aux producteurs. Lorsque c'est possible, c'est certainement une bonne façon d'assurer une plus juste rétribution des intéressés.

Crédit image : Photo by rawpixel on Unsplash

Allocation rentrée scolaire 2018

Fotolia ecoleSous condition de ressources, l’Allocation de rentrée scolaire (ARS) aide les familles à assumer le coût de la rentrée pour les enfants de 6 à 16 ans et les enfants de 16 à 18 ans qui sont déclarés encore scolarisés ou en apprentissage.
 
Cette allocation, en hausse de 1% cette année, a commencé à être versée à partir du 16 août. 2,8 millions de ménages modestes devraient en bénéficier en France.
 
Pour les jeunes dont la déclaration n’a pas été réalisée avant le versement de l’ARS, les familles doivent la réaliser auprès de la Caf pour pouvoir la percevoir. Le versement se fera quelques jours après la réception de cette déclaration.
 
Son montant dépend de l’âge de l’enfant :
tableau allocations fonction age enfant
Les ressources de la famille ne doivent pas dépasser un certain plafond qui dépend du nombre d’enfants :
tableau ressources fonction nb enfants a charge
 
En cas de léger dépassement du plafond, une allocation dégressive appelée allocation différentielle, calculée en fonction des revenus, peut être versée.
Attention, l’enfant instruit au sein de sa famille n’y donne pas droit.
 
Les AFC souhaiteraient que les familles dont l’enfant est encore scolarisé en lycée au-delà de 18 ans (redoublement, échec au baccalauréat…) puissent continuer à percevoir l’ARS pendant la durée de sa scolarisation dans l'enseignement secondaire.
 

Lancement des soldes d'hiver

Fotolia soldesLes soldes d’hiver débutent ce mercredi 10 janvier 2017 à 8 heures, y compris pour les ventes sur Internet (quel que soit le lieu du siège social de l’entreprise). Ils dureront 6 semaines, soit jusqu’au mardi 13 février 2018 inclus.

Pour bien en profiter, testez vos connaissances avec l’INC : https://www.inc-conso.fr/content/les-soldes-testez-vos-connaissances
et posez-vous la question dans un souci de sobriété : ai-je vraiment besoin de ce que je vais acheter ?

Si un de vos droits n'a pas été respecté, vous pouvez contacter une antenne consommation de nos associations locales http://www.afc-france.org/consommation/association-de-consommateurs/antennes-locales

Retrouvez également nos 5 conseils pour réussir ses achats durant les soldes

Coup de cœur

solenne et thomas florette 5 8ans couv 1 page ulule

Actualités des familles La Croix