Back Vous êtes ici : Vie pratique Vie quotidienne Santé

Santé

Pour lutter contre les poux, n'utilisez pas de produits pour animaux sur vos enfants !

L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES) a de nouveau été informée de l'utilisation de certains médicaments vétérinaires pour le traitement des poux chez les enfants.

Elle vient de publier un communiqué sur les dangers de l'utilisation de produits vétérinaires pour traiter les poux des enfants. Elle rappelle qu'un traitement antiparasitaire, insecticide ou acaricide destiné aux animaux de compagnie ne doit en aucun cas être administré à un humain, a fortiori à un enfant.

En cas d'infection par les poux, il est recommandé d'utiliser les traitements adaptés, notamment en fonction de l'âge de l'enfant, en prenant conseil auprès des professionnels de santé (pharmaciens, médecins).

Lire le communiqué sur le site de l'ANSES

6 octobre : journée nationale pour aider les aidants

8,3 millions de personnes, dont 60% de femmes, 47% des aidants travaillent, aident au quotidien un proche, malade, en situation de handicap ou de dépendance.
A cette occasion, l'UNAF publie deux documents :

  • Un numéro de la revue de l'UNAF dédiée aux aidants familiaux pour valoriser les aidants et rendre compte de leur réalité quotidienne
  • Le premier guide à destination des entreprises sur les aidants familiaux en collaboration avec l'Observatoire de la Responsabilité des Entreprises, pour inciter les entreprises à prendre en compte leurs salariés aidants.

De leur côté, les AFC ont sorti un vade-mecum Accompagner de la fin de vie, dans lequel elles font des propositions pour la reconnaissance du rôle de l'aidant familial auprès des personnes en fin de vie.

La présence d'un proche est essentiel le et répond à la solitude éprouvée par les mourants :

  • reconnaître et promouvoir le rôle des aidants familiaux,
  • développer des structures d'accueil temporaire des malades pour permettre aux aidants de souffler,
  • développer le congé d'accompagnement qui reconnaît la valeur des solidarités qui se développent au sein de la famille entre les générations.



Quelle protection sociale quand on devient étudiant ?

Après le stress des examens et l'obtention du bac, l'inscription en études supérieures est parfois une course.
Le passage de l'élève à l'étudiant marque le changement de statut vis-à-vis de la protection sociale. Une étape importante et mal connue des parents qui nécessite pourtant de faire des choix importants en termes de coût et de couverture maladie.

L'UNAF a souhaité aider les étudiants et leurs parents à faire les bon choix en éditant une plaquette, disponible sur son site internet.

Se défendre et s'informer

Actualité La Croix