Back Vous êtes ici : Vie pratique Vie quotidienne Santé

Santé

Le Défenseur des droits lance un appel à témoignages sur les mutuelles étudiantes

Difficultés pour obtenir une carte vitale, retards de remboursements de frais de santé, absence de réponse aux appels téléphoniques ou aux courriers, perte de documents (déclarations de médecin traitant, réclamations, ...).

Telles sont les difficultés rencontrées par les étudiants dans leurs relations avec les organismes chargés de la gestion de leur régime obligatoire de sécurité sociale.

Régulièrement saisi de telles situations, et particulièrement sensible aux conséquences que celles-ci pourraient avoir sur leur accès aux soins, le Défenseur des droits lance un appel à témoignages en direction des étudiants rencontrant des difficultés avec leurs mutuelles.

Cet appel à témoignages via un formulaire en ligne permettra au Défenseur des droits de mieux connaître la nature des difficultés que les étudiants rencontrent avec leurs mutuelles et d'intervenir, le cas échéant, soit auprès de ces organismes, soit auprès des pouvoirs publics dans le cadre de son pouvoir de proposition de réforme.

Accès au questionnaire: http://www.defenseurdesdroits.fr/documentation/appel-temoignage

Pour lutter contre les poux, n'utilisez pas de produits pour animaux sur vos enfants !

L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES) a de nouveau été informée de l'utilisation de certains médicaments vétérinaires pour le traitement des poux chez les enfants.

Elle vient de publier un communiqué sur les dangers de l'utilisation de produits vétérinaires pour traiter les poux des enfants. Elle rappelle qu'un traitement antiparasitaire, insecticide ou acaricide destiné aux animaux de compagnie ne doit en aucun cas être administré à un humain, a fortiori à un enfant.

En cas d'infection par les poux, il est recommandé d'utiliser les traitements adaptés, notamment en fonction de l'âge de l'enfant, en prenant conseil auprès des professionnels de santé (pharmaciens, médecins).

Lire le communiqué sur le site de l'ANSES

6 octobre : journée nationale pour aider les aidants

8,3 millions de personnes, dont 60% de femmes, 47% des aidants travaillent, aident au quotidien un proche, malade, en situation de handicap ou de dépendance.
A cette occasion, l'UNAF publie deux documents :

  • Un numéro de la revue de l'UNAF dédiée aux aidants familiaux pour valoriser les aidants et rendre compte de leur réalité quotidienne
  • Le premier guide à destination des entreprises sur les aidants familiaux en collaboration avec l'Observatoire de la Responsabilité des Entreprises, pour inciter les entreprises à prendre en compte leurs salariés aidants.

De leur côté, les AFC ont sorti un vade-mecum Accompagner de la fin de vie, dans lequel elles font des propositions pour la reconnaissance du rôle de l'aidant familial auprès des personnes en fin de vie.

La présence d'un proche est essentiel le et répond à la solitude éprouvée par les mourants :

  • reconnaître et promouvoir le rôle des aidants familiaux,
  • développer des structures d'accueil temporaire des malades pour permettre aux aidants de souffler,
  • développer le congé d'accompagnement qui reconnaît la valeur des solidarités qui se développent au sein de la famille entre les générations.



Actualités des familles La Croix