Back Vous êtes ici : Vie pratique Vie quotidienne Sécurité domestique

Sécurité

Sécurité électrique de votre logement : soyez vigilant !

electricite dangerSelon l’Observatoire National de la Sécurité Electrique, un incendie sur quatre, soit 50 000 chaque année, est de source électrique. Les installations défectueuses font aussi chaque année 3 000 blessés par électrisation et 40 décès par électrocution. Dans ce contexte, le GRESEL (Groupe de Réflexion sur la Sécurité Électrique dans le Logement) publie un guide en partenariat avec les associations de consommateurs agréées dont les AFC et les acteurs de la filière électrique.

A partir du 1er juillet 2017, le diagnostic de l’installation électrique devra être remis au locataire par le bailleur au moment de la signature du bail, pour les logements situés dans un immeuble collectif dont le permis de construire a été délivré avant le 1er janvier 1975 (décret n°2016-1105 du 11 août 2016). Pour les autres logements, ce diagnostic sera systématique à compter du 1er janvier 2018.

Le diagnostic doit être réalisé par un professionnel certifié et a une validité de 6 ans.

En cas de doute sur la sécurité électrique du bien mis en location, il est recommandé aux propriétaires bailleurs d’anticiper la situation en faisant intervenir un électricien. Il réalisera les travaux nécessaires et délivrera une attestation visée par Consuel (association chargée en France du visa obligatoire d’attestation de conformité des installations électriques) qui tiendra lieu, au moment de la mise en location, de diagnostic de l’installation intérieure de l’électricité. Cela permettra de louer plus rapidement le bien lors d’un changement de locataire ou d’un renouvellement de bail, et d’éviter d’avoir à réaliser les travaux nécessaires dans l’urgence et la contrainte.

Consultez la brochure sur le site de l'association Promotelec

Le port du casque à vélo devient obligatoire pour les enfants

Fotolia 96677984 SParents, le port du casque à vélo devient obligatoire pour les enfants

A partir du 22 mars 2017, le port du casque à vélo devient obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans, qu’ils soient conducteurs ou passagers.

On estime à environ 5,5 millions les usagers vélo occasionnels ou réguliers âgés de moins de 12 ans.

L’accidentalité routière des cyclistes âgés de moins de 12 ans concerne 181 enfants en 2015 parmi lesquels 1 enfant a été tué et 170 blessés, dont 71 blessés hospitalisés (ONISR, 2015).

Le casque : une protection des risques de blessure à la tête en cas de chuteLes chocs à la tête chez les jeunes enfants peuvent causer des traumatismes plus graves que chez les adultes ou adolescents. Le casque diminue le risque de blessure sérieuse à la tête de 70%, le risque de blessure mineure de 31% et le risque de blessure au visage de 28%.

La responsabilité de l’adulte est engagée
En cas de non-respect de cette obligation, un adulte, qui transporte un enfant à vélo non casqué ou qui accompagne un groupe d’enfants non protégés, risquera une amende de quatrième classe, c’est-à-dire de 135 €.

Bien choisir son casque
Optez pour un modèle qui vous offre une protection optimale en fonction de l’activité pratiquée. Privilégiez les produits marqués NF ou ECE 22/04, 22/05. Et n’achetez jamais un casque sans l’avoir essayé.

http://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/A-velo-le-casque-obligatoire-pour-les-moins-de-12-ans

Les panneaux d’annonce de la présence d’un radar changent de look

radarDeux nouveaux panneaux pour mieux informer les usagers avant un radar à partir du 1er mars

A compter du 1er mars 2017, les radars fixes seront précédées par un panneau rectangulaire à fond blanc combinant le rappel de la vitesse maximale autorisée (cercle rouge sur disque blanc) et le symbole du contrôle radar dans une version simplifiée.

Plus simple encore car dépourvu du rappel de la vitesse maximale, le second des deux panneaux sera implanté à l'abord d'une zone probable de contrôle appelé « itinéraire leurre ». Il indique entre deux flèches verticales la longueur en kilomètres de cette zone de contrôle potentiel.

Un de ces nouveaux panneaux sera installé aux principales intersections, afin qu’aucun usager ne pénètre sur cet itinéraire sans être informé d’un contrôle toujours possible.

A chaque famille de surveiller les panneaux de limitation et de s'y conformer.

Actualités des familles La Croix