Back Vous êtes ici : Vie pratique Vie quotidienne Sécurité domestique Illettrisme : la Grande cause nationale 2013

Illettrisme : la Grande cause nationale 2013

Le Premier Ministre, Jean-Marc Ayrault, a annoncé le 1er mars 2013 l'attribution du label Grande Cause Nationale 2013 au collectif Agir ensemble contre l'illettrisme, souhaitant ainsi "sensibiliser les Français" à un problème qui concerne 2,5 millions de personnes. En attribuant le label Grande Cause Nationale à ce collectif de 64 organisations fédérées par l'Agence Nationale de lutte contre l'illettrisme (ANLCI), le Premier Ministre entend "sensibiliser les Français à un problème méconnu et sous-estimé" qui est un "obstacle dans toutes les sphères de la vie familiale, citoyenne et professionnelle", indique le communiqué.

L'illettrisme concerne pas moins de "2.500.000 personnes, soit 7% de la population âgée de 18 à 65 ans", qui "ne maîtrisent pas suffisamment la lecture et l'écriture pour être autonomes dans des situations simples de la vie quotidienne".

La CNAFC soutenait, au travers du Collectif de Lutte contre les accidents de la vie courante (CLAC), le label "Grande Cause Nationale" 2013 pour la lutte contre les accidents de la vie courante. Ce dernier entend maintenir la pression sur le gouvernement et les parlementaires pour coordonner une politique publique ambitieuse et volontariste.

Communiqué de Presse du CLAC

Le Premier Ministre a choisi. Il vient d'attribuer le label Grande Cause Nationale à l'Illettrisme.

Le CLAC félicite l'Agence Nationale de Lutte Contre l'Illettrisme pour l'obtention de ce label auquel légitimement elle aspirait.

Pour la seconde fois, et ce malgré un intérêt médiatique important et un soutien parlementaire et de 2 ministres (consommation et intérieur) sans faille, notre dossier n'a pas été retenu.

Notre collectif uniquement constitué d'associations entend maintenir la pression sur le gouvernement et les parlementaires pour coordonner une politique publique ambitieuse et volontariste. Avec 20 000 morts par an, en raison de drames évitables, le dossier de la lutte contre les accidents de la vie courante ne doit pas rester dans les tiroirs.

Corinne Griffond
Présidente du CLAC
Collectif de Lutte contre les Accidents de la vie Courante

Se défendre et s'informer

Actualité La Croix