Back Vous êtes ici : Vie pratique Vie quotidienne Sécurité domestique Nouveau règlement sur la protection des données personnelles

Nouveau règlement sur la protection des données personnelles

protection donnes perso 400x267Le RGPD, une protection des données personnelles de tout citoyen européen.

Face au développement des données de masse - le big data -, l'Union européenne a décidé de préciser les modalités de protection des données. Pour limiter le risque de failles d'un pays à l'autre, c'est à l'échelle européenne que va être déployé le RGPD, sigle français de Règlement général de protection des données, ou GPDR, équivalent anglais pour General Data Protection Regulation.

Ce texte entre en vigueur le 25 mai 2018 prochain et représente un vrai changement pour le traitement des données des 500 millions d'habitants de l'Union européenne. Il apporte de nombreuses options aux utilisateurs pour mieux gérer leurs données personnelles.

Le RGPD s’applique à toute collecte, traitement et utilisation de données personnelles des personnes physiques. Tout citoyen européen est protégé per le RGPD.

Et les entreprises ne respectant pas les dispositions du RGPD risquent des amendes.
On entend souvent parler de la plus grosse, qui consiste en une amende pouvant s'élever à 4% du chiffre d'affaires mondial de l'entreprise déclarée coupable ou 20 millions d'euros en l'absence de revenus. Pourtant, avant d'en arriver là, le RGPD permet aux autorités des données personnelles un large éventail de mesures toutes autant redoutées. Les entreprises qui ne respecteront pas les efforts demandés en matière de cybersécurité des données pourront ainsi être épinglées publiquement pour leurs fautes, ce qui ne leur fait pas du tout bonne presse.

Qu'est-ce que cela change pour l’utilisateur ?

Avec le RGPD, chacun peut désormais avoir accès à ses propres données et a le droit de les modifier, mais aussi de s'opposer à leur utilisation, notamment commerciale. Aux entreprises, donc, de demander la permission à chacun en expliquant la légitimité de leur utilisation.

Qu'est-ce que cela change pour les entreprises ?

Le RGPD reprend des principes qui ne sont pas nouveaux: le consentement, le droit à l'oubli, la suppression des informations au-delà d'un certain temps, le choix d'un responsable des données...

La principale nouveauté du RGPD réside dans son approche harmonisée à l'échelle européenne en matière de droit des données: avant, chaque pays pouvait établir ses propres règles, ce qui relevait du casse-tête juridique pour les entreprises ou bien d'un nouveau moyen de contourner les lois.

Coup de cœur

livre laetitia de calbiac

Actualités des familles La Croix