Back Vous êtes ici : Société Questions de société Conjugalité/Couple Non catégorisé

Non catégorisé

Marchons Enfants ! à La Réunion

Samedi 5 octobre, la veille de la grande marche à Paris contre la PMA pour toutes et la GPA, La Réunion, à l'appel des AFC locales, a également marché dans les rues de Saint-Denis. Près de 1000 personnes se sont mobilisées. Retour sur leur mobilisation :

Marchons Enfants !

Les AFC, avec d'autres associations amies, regroupées sous le label "Marchons Enfants !", appellent à manifester le 6 octobre contre la PMA pour toutes et la GPA.

Vous trouverez sur cette page dédiée toutes les informations relatives à la mobilisation.

Associations organisatrices de la mobilisation : Les Associations Familiales Catholiques, Alliance VITA, Les Veilleurs, Les Sentinelles, EVeilleurs d'espérance, Juristes Pour L'Enfance, La Manif Pour Tous, Générations Avenir, La Voix des Sans Pères, Vigi Gender, Maires pour L'Enfance, Institut Famille & République, Les Familles Plumées, Trace ta route, Collectif pour le respect de la médecine, CPDH - Comité Protestant évangélique pour la Dignité Humaine, Agence Européenne des Adoptés - European Agency for Adoptees et Les Gavroches.

Bioéthique enjeux info Marchons Enfants actions
S'informer sur la bioéthique Les actions de la CNAFC

Que dit la loi ? Quels sont les enjeux ? Informations et pistes de réflexion (lettre au député, discours, fiches bioéthique...).

Auditions, interviews, communiqués de presse... Voir les actions des AFC.

Communiqué de presse - Marchons enfants !

Marchons enfants !

Manifestation nationale unitaire contre le projet de loi bioéthique le dimanche 6 octobre 2019 à Paris

Le mouvement social et associatif appelle à une vaste mobilisation contre la révolution de la filiation et de la reproduction qui s’annonce à travers la PMA sans père et la GPA.

Le gouvernement vient de présenter en conseil de ministres le projet de loi « bioéthique » dont l’examen à l’Assemblée nationale est prévu d’ici la fin du mois de septembre. Le Président de la République et son gouvernement ont donc décidé de jouer les jusqu’au boutistes et de passer en force sur ce texte avec les mesures aussi polémiques que clivantes qu’il contient, en particulier sur le volet filiation et technique de reproduction.  Compte-tenu du refus réitéré de la part de l’exécutif d’écouter les réserves qui s’expriment depuis des mois au sein de la société et de recevoir les représentants de ces associations et les experts, il ne reste désormais que la manifestation pour se faire entendre. Le Président de la République et son gouvernement vont-ils continuer à s’enfoncer dans le déni de réalité en ignorant et méprisant la majorité des Français qui se déclarent attachés à l’idée simple qu’on ne peut priver délibérément un enfant de son père ?

Tout ce qui est possible techniquement n’est pas nécessairement souhaitable ni inéluctable. Conscient de l’importance des enjeux qui nous dépassent parce qu’ils dessinent le monde de demain, celui que nous laisserons à nos enfants et petits-enfants, le mouvement social et associatif lance un appel pour une journée de mobilisation unitaire : « Marchons enfants ! » Petits et grands, seul, entre amis ou en famille, tous les Français sont appelés à se manifester le dimanche 6 octobre 2019 à Paris.

Contact presse : Jean - 06 52 51 66 51

Marchons enfants visuel.png
Marchons enfants assos amies

Les AFC, partenaires de Bernadette de Lourdes

Bernadette de Lourdes,
c’est aussi 25 artistes sur scène, des musiques crées par Grégoire (compositeur de l’album Thérèse, vivre d’amour), des textes écrits par Lionel Florence et Patrice Guirao, et validés par le père Régis-Marie de La Teyssonnière, une production assurée par Éléonore de Galard et Roberto Ciurleo (Les trois mousquetaires, Robin des Bois...).

Visionnez le clip du spectacle :

 

Appel à don - pornographie - 2017

Si vous ne voyez pas ce message correctement, consultez-le en ligne.

Chers amis,

Pendant plusieurs semaines, à la suite de différents scandales de harcèlement et d’agressions sexuelles, des campagnes de dénonciation ont mobilisé l’opinion.

Pour les AFC, l’indignation ne suffit pas !  Il faut alerter sur la banalisation des comportements induits par les contenus pornographiques de plus en plus consultés*, et notamment par les enfants
**. 

Les AFC, après voir obtenu l’interdiction en 2013 d’un magasin de sex-toys proche d’un établissement scolaire, identifient nombre de pratiques nouvelles et illégales et les combattent résolument, notamment en justice.

Il faut agir ! Si nous ne faisons rien, ce sont les enfants d’aujourd’hui qui deviendront les victimes et les prédateurs de demain.

Ces actions ont un coût, et nous avons besoin de votre soutien pour :
 

  • Interdire l’accès, en France, aux sites pornographiques gratuits qui sont en violation de l’article 227-24 du code pénal, ou à défaut limiter l’accès aux détenteurs d’une carte d’identité adulte, ou d’une carte bancaire. Les solutions techniques existent.
  • Pénaliser les « agences » de « sex-cams », (question du « proxénétisme virtuel », actuellement soumis par les AFC à la cour de cassation)
  • Encadrer et prévenir l’exhibitionnisme, proposé ou sollicité, à travers les « chat-roulettes » 
  • Interdire les sites de mangas érotiques ou dessins animés pornographiques mettant en scène des mineurs

 

À défaut d’emmener en justice les milliers de site concernés, des procès ciblés portés par les AFC au nom de la défense des intérêts moraux des familles, créeront une jurisprudence qui auront un effet dissuasif auprès des producteurs, éditeurs, régies publicitaires et référenceurs. Lorsque la loi ne permet pas de faire avancer la cause des enfants, nous interpellerons et accompagnerons le législateur.

Je compte sur vous pour nous aider à agir ces prochains mois : votre don aura un impact réel.

Avec l’assurance de notre engagement sans concessions,

 

Jean-Marie Andrès

Président national des AFC

 

J’agis avec les AFC pour :

  • Interdire l’accès, en France, aux sites pornographiques gratuits aux mineurs
  • Pénaliser le proxénétisme virtuel
  • Prévenir l’exhibitionnisme en ligne
  • Interdire les dessin-animés pornographiques avec des mineurs


PS : suite à l’actualité récente, nous avons rencontré début novembre la directrice de cabinet du Secrétariat d'État concerné : des synergies et des lignes de changements possibles ont émergé. C’est le moment d’accélérer nos actions.

PPS : ces actions législatives et juridiques sont indispensables pour protéger les plus fragiles, en complément des actions de prévention menées par la confédération et nos 300 associations (la prévention auprès des jeunes – web-séries, interventions sur le terrain, conférences)  et de l’éclairage des parents et éducateurs (500 chantiers éducations, éditions, universités d’été, communications presse). Aidez-nous !
 

* 37% des pages vues sur Internet sont pornographiques  (source : échantillon Optenet, société de filtrage, 2010)
** 70 % des moins de 18 ans seraient confrontés volontairement ou involontairement à des images violentes (Sondage Opinion Way pour l’association Ennoncence, 2015)

Votre don est déductible de vos impôts : si vous êtes imposable, vous pouvez déduire de vos impôts 66 % du montant de votre don, dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable. Vous recevrez un reçu fiscal à la fin de l'année civile.

  • Vous pouvez aussi adresser un chèque à l'ordre de la CNAFC à l'adresse suivante : CNAFC, 28 Place Saint-Georges 75009 Paris

Si vous ne souhaitez plus recevoir nos messages, suivez ce lien :

Veuillez me retirer de votre liste de diffusion

Appel à don - bioéthique - 2017

Si vous ne voyez pas ce message correctement, consultez-le en ligne.

Chers amis,

 

  • Peut-on tolérer le recours aux mères « porteuses » (GPA) ?
  • Deux femmes doivent-elles être autorisées à priver un enfant de son père (PMA) ?
  • Faut-il continuer à laisser penser que nous pourrons construire des « hommes » sans limites (transhumanisme*) ?
  • Faut-il continuer à tolérer les expérimentations sur les embryons ?
  • Faut-il légitimer les techniques pour identifier et éliminer les enfants à naître frappés de handicap ?
  • L’euthanasie doit-elle être légalisée ?


Depuis plusieurs années, la société et le législateur s’interrogent sur ces questions graves.

 

Pas plus tard que la semaine dernière, la relaxe d’un homme ayant « aidé » sa femme à mourir a soulevé le débat et encouragé les partisans de l’euthanasie.

Ces questions essentielles seront au cœur des États généraux de bioéthique convoqués en 2018 pour préparer la révision des lois bioéthiques.
L’année 2018 sera donc cruciale, et les AFC ont une expertise forte à faire valoir pour promouvoir leurs convictions.

Les premières consultations régionales (notamment en Île-de-France et Bourgogne-Franche-Comté) sont lancées par les espaces de réflexion éthique régionaux et nous devons répondre présents.

Sur ces questions, le meilleur comme le pire peuvent émerger.

En 2018, avec et pour vous, les AFC doivent prendre la parole :

  • Dans les départements, grâce aux 300 associations et 73 fédérations, nous rencontrerons le maximum de parlementaires
  • À l’échelle régionale, nous prendrons contact avec les espaces éthiques régionaux pour participer aux consultations
  • Notre travail de recherche, d’édition et de communication « presse » s’intensifiera sur les sujets les plus « chauds » (PMA, biotechnologies, fin de vie)
  • Au niveau national, nous interviendrons dès la 2ème phase nationale auprès du Comité Consultatif National d’Ethique (CCNE) puis auprès des commissions parlementaires.

Pour cela, je sollicite votre aide pour nous adresser dès aujourd’hui un don.
L’enjeu est immense : promouvoir la valeur de l’Homme et du vivant, protéger nos enfants et petits-enfants d’agressions graves, et encadrer les nouvelles pratiques scientifiques pour empêcher des transgressions irréversibles.

 

Soyez assurés de notre engagement total, avec vous.

Jean-Marie Andrès
Président national des AFC

 

J’agis avec les AFC pour :

  • Défendre la dignité de l’homme de son commencement à sa fin naturelle
  • Promouvoir une écologie de l’homme, ou écologie intégrale
  • Empêcher l’instrumentalisation du vivant à des fins économiques ou idéologiques.

PS : En 2011, la Confédération Nationale des AFC s’était fortement investie dans les Etats généraux de la bioéthique : information, mobilisation, sensibilisation d’élus. Depuis, nous sommes restés très vigilants sur les questions de bioéthique et nous agirons en 2018 !

*Sur le transhumanisme : voir sur notre site l’entretien en 2016 avec Monseigneur Aupetit nommé très récemment archevêque de Paris.

Votre don est déductible de vos impôts : si vous êtes imposable, vous pouvez déduire de vos impôts 66 % du montant de votre don, dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable. Vous recevrez un reçu fiscal à la fin de l'année civile.

  • Vous pouvez aussi adresser un chèque à l'ordre de la CNAFC à l'adresse suivante : CNAFC, 28 Place Saint-Georges 75009 Paris

Si vous ne souhaitez plus recevoir nos messages, suivez ce lien :

Veuillez me retirer de votre liste de diffusion

On Aime un magazine féminin pas comme les autres !

magazine féminin aimeVous êtes une femme et vous en avez marre de toute cette presse qui ne reconnaît pas votre valeur, vos envies, vos aspirations, votre légèreté mais aussi votre besoin de vous ressourcer ?
Vous cherchez un magazine aussi complet que vous ? Un compagnon qui cherche à faire l'unité dans votre vie ?
Aime est un magazine qui n'oublie rien, ni l'essentiel, ni l'accessoire. Un magazine pour rejoindre toutes les femmes d'aujourd'hui !
Tentez l’expérience sur aime-lemag.fr

Travaux : jusqu'à 800€ pour changer votre chaudière

enfant hiverLes familles peuvent bénéficier, sous condition de ressources, d’une prime économie d’énergie pour les aider à financer leurs travaux d’économies d’énergie.
Attribuée jusqu’au 31 mars 2018, cette aide versée dans le cadre du Certificat d’énergie peut atteindre 800€ pour l’installation d’une chaudière neuve au gaz ou au fioul à haute performance énergétique.

Comment bénéficier de la prime ?

Le consommateur doit répondre à plusieurs exigences pour bénéficier de cette prime :
- Cette prime est conditionnée aux ressources perçues par le ménage. Pour un ménage composé de cinq personnes vivant en Île de France, le plafond de revenus est ainsi fixé à 56 765 euros, et de 43 141 euros pour les autres régions.
- Choisir un partenaire certifié CEE (certificat d’économie d’énergie) signataire de la charte.
- Accepter l’offre du partenaire avant de signer le devis des travaux.

En savoir plus sur le site du gouvernement

Coup de cœur

Film Dessin animé Le voyage du Pèlerin

Actualités des familles La Croix