Back Vous êtes ici : Société Questions de société Fragilités et solidarités

Dépendances et nouvelles solidarités

Accessibilité et accès aux établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes en 2011

stockvault-personne-ageeLa DREES vient de publier les derniers chiffres connus sur l'accueil des personnes âgées dépendantes en établissement spécialisé. A la fin 2011, elle recense ainsi 7 752 établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD). Les capacités d'hébergements sont en moyenne de 101 places pour 1 000 personnes âgées de 75 ans ou plus avec un taux d'équipement variable selon les départements (de 22 à 185 places).

Encadré 1 / Tableau n°1
Nombre d’établissements et de places installées par statut juridique

Statut Juridique Nombre d'établissements Places installées Effectifs présents au 31 décembre 2011
Public non hospitalier 2 149 159 720 156 240
Public hospitalier 1 651 152 840 148 750
Privé à but non lucratif 2 271 162 100 157 990
Privé à but lucratif 1 681 118 240 110 620
Ensemble 7 752 592 900 573 600

Lecture • Au 31 décembre 2011, 2 149 EHPAD publics non hospitaliers disposent de 159 720  places et accueillent 156 240 personnes.
Champ • EHPAD, hors centres d’accueil de jour, France entière.
Sources • DREES, enquête EHPA 2011.

D’après les travaux de la DREES, le sud de la France et la petite couronne parisienne sont les régions les moins bien équipées quand a contrario, les Pays de la Loire et l’Auvergne affichent les taux d’équipement les plus élevés.  Outre la situation géographique des établissements, le reste à charge pour les familles constitue un critère de choix majeur dans la sélection des établissements d’accueil. Ainsi, près des deux tiers des personnes âgées dépendantes ne vont pas dans l’établissement le plus proche de la commune où elles étaient domiciliées.

La CNAFC se réjouit du projet de loi d’adaptation de la société au vieillissement qui traduit une volonté de prendre en compte le vieillissement de façon globale et qui est très attendue par les familles, les principales concernées par ces réformes. Elle demande que leur rôle en matière d’accompagnement des personnes vieillissantes soit souligné et valorisé.

Dimanche 25 mai 2014 : Grande journée d’action en faveur de la mère et l’enfant

Journée pour la VieCommuniqué de presse

Les Associations Familiales Catholiques (AFC) se mobilisent les 24 et 25 mai prochains, jour de la fête des mères, pour célébrer la mère et l'enfant en quêtant sur la voie publique.

Cette quête organisée sous l'égide de l'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF) et des Unions Départementales des Associations Familiales (UDAF) collecte des sommes chaque année plus importantes. Elles sont entièrement versées à des œuvres agissant sur le terrain en faveur des mères et futures mères en détresse, et des enfants menacés. En 2013, près de 130 000 € ont ainsi été récoltés.

Agir pour qu'il y ait toujours une place pour une maman et son enfant est une contribution forte au service de la vie.

Pour les AFC, quêter pour la mère et l'enfant est la manière la plus concrète de s'associer à la Journée Nationale pour la Vie, de s'engager en faveur de l'accueil et du respect de toute vie, de la conception à la mort naturelle, et de délivrer à la société un message d'espérance et de joie notamment grâce au dialogue qui s'instaure avec les passants et les donateurs ce jour-là.

La Quête pour la Mère et l'Enfant 2014

Quete mereEnfantsUne Quête pour les mères en difficulté

La Quête pour la Mère et l'enfant va, cette année encore, mobiliser le réseau AFC dans un contexte marqué par des mesures politiques qui conduisent à banaliser davantage l'IVG.

Cette banalisation appelle un surcroît d'investissement tant sur le plan éducatif que sur le plan de l'aide concrète aux mères en difficultés. Des montants importants sont collectés chaque année à l'occasion de cette quête organisée sous l'égide de l'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF) et des Unions Départementales des Associations Familiales (UDAF). En 2013, près de 130 000 € ont été récoltés. Les dons sont reversés à des associations qui aident les femmes et les enfants en difficulté : la fédération des Maisons Tom Pouce, l'OCH, Mère de Miséricorde, Magnificat Accueillir la Vie... Se mobiliser pour La Quête pour la mère et l'enfant, c'est une façon de participer concrètement à la Journée Nationale pour la Vie instituée par Jean-Paul II et fixée en France le jour de la Fête des Mères.

Les autres associations aidées par la Quête en 2013

  • Emmanuel « Mont Joie »
  • Foyer El Paso - Association San Fernando
  • AFEDER (Rambouillet)
  • Alliance des Maternités Catholiques
  • Maternités catholiques
  • Sœurs de Gethsémani
  • Nouvelle Etape
  • Foi et Lumière
  • La Maison de Louise
  • ADAPEI - SAFE
  • A Bras Ouverts
  • Comité d'accueil à l'enfant (Nancy)
  • Sourires à la vie (Plouharnel)
  • Association Loisirs pluriel du Pays de Lorient (Lorient)
  • La Maison morbihannaise La Tilma (Vannes)
  • Le Nid Béarnais
  • Secours aux Futures Mères

Actualité La Croix