Les AFC en vidéo

video famille des familles 751x431

Back Vous êtes ici : Société Questions de société Fragilités et solidarités

Dépendances et nouvelles solidarités

La famille, sanctuaire de la pauvreté !

cellule vitale de la société la familleEn cette période de crise économique se révélant également sociale et morale, permettez-moi de regarder ce moment de notre histoire sous l’angle de la forme de pauvreté qu’est le handicap !

La famille demeure et reste le premier lieu d’accueil du handicap. Cette pauvreté physique, mentale ou psychique y est souvent entourée, protégée afin d’en extraire la vraie richesse qui réside derrière les apparences sous l’angle de la dignité humaine. La famille est la seule base solide permettant d’épanouir nos vocations et d’y répondre librement. Elle est le seul lieu de vie où la diversité intergénérationnelle est aussi ample, incluant l’âge, le caractère, l’état physique, etc. Nous ne décidons dans nos familles que du choix de notre conjoint ! Nous y accueillons ce que la vie nous donne et nous sommes responsables des moyens choisis pour devenir ce que nous voulons être et donner le meilleur de nous-mêmes pour grandir en liberté.

Si la société introduit d’autres modalités dans l’accueil de la vie, si elle supprime le premier socle social de la diversité, elle transforme ce lieu de prévention de la pauvreté qu’est la famille en lieu d’exclusion.

L’autre devient objet. Nous n’en parlons jamais dans les graves divergences actuelles concernant la famille, mais ce sujet touchera inévitablement les plus fragiles, les plus pauvres… Les enfants, et encore plus violemment les enfants handicapés, risquent de payer les conséquences de ce déni de réalité. La famille est le premier lieu d'apprentissage de la fragilité qu'elle est invitée à protéger pour en tirer toute sa fécondité. Que serait une famille, si nous lui enlevons son premier rôle, qu'est la protection de la fragilité ? La force de la vie émerge dans les moments les plus fragiles. De la conception d'un nouvel être, où l'homme et la femme se donnent l'un à l'autre[,] dans leur nudité, jusqu'au dernier souffle rendu, accompagné par la main tenue d’un proche aimant. Dans une société de plus en plus violente et intrusive vis-à-vis des espaces privés, la famille doit préserver son identité sociale si nous ne voulons pas ouvrir la porte à une nouvelle barbarie. Cette institution doit rester le seul repère permettant à la personne de se construire avec ses forces et ses fragilités.


Jean-Baptiste Hibon
http://www.jbhibon.com/

Les ruptures familiales au cœur de la solitude

Les ruptures familiales au cœur de la solitudeLa Fondation de France vient de publier comme chaque année, ce mercredi 26 juin, le baromètre des solitudes en France. En hausse constante, elle révèle notamment que l’une des causes principales en est le délitement familial (+ 6% par rapport à 2010).

39%, c’est le nombre de français dont les relations familiales ont été précarisées et, pour certains, devenues inexistantes. « Même si la famille reste la première valeur des Français, en pratique, la fréquence des relations chute. La multiplication des ruptures conjugales explique aussi que les relations se distendent. Les séparations sont un élément déclencheur qui peut entraîner la disparition de pans entiers de certains réseaux, familial ou amical », note la Fondation de France.

Cette enquête fait écho à une étude régulièrement actualisée et approfondie par les AFC, et synthétisées dans leur vade-mecum Sortir des coûts du non-mariage, paru en 2012.

Elle pose aussi la question de savoir si ces solitudes n’illustrent pas d’autres ruptures de liens profonds au sein de la famille, au travail…


7 octobre 2012 Vous êtes tous invités ! Venez dire Merci !

Il existe la fête des mères, la fête des pères, et même celle des grands-mères...
Pourquoi alors ne pas fêter tout le monde à la fois, et d'abord se réjouir de ce lien privilégié qui nous rassemble dans les bons moments comme dans les moins bons ?

Cette année, pour la 8ème édition,
la Fête des Familles, est l'occasion unique d'un grand « merci ».

Faites-le savoir autour de vous,
le 7 octobre, la famille est à l'honneur
dans plus de 50 villes de 30 départements !

La Fête des Familles doit faire place à toutes les familles, grandes, petites, nouvelles, anciennes, joyeuses, blessées...

Vous pouvez tous participer à la fête que vous soyez avec vos proches ou à distance !

Retrouvez toutes les informations, les lieux des manifestations sur www.fetedesfamilles.fr

Les principaux partenaires

partenaires 2012 - AFC - Famicity - Simon de Cyrène - Apprentis d'Auteuil - Ensemble2générations

Les villes et départements participants
02 Soissons, St Quentin – 03 Moulins, Montluçon – 05 Gap , Jarjayes – 06 Antibes – 18 Bourges – 26 Montélimar, Romans sur Isère – 27 Evreux, Vernon – 31 Toulouse – 32 Auch, L'Isle Jourdain – 35 Rennes – 44 Nantes, St Nazaire, Orvault, Sautron – 51 Reims – 56 Vannes, Arradon – 62 Arras – 67 Strasbourg – 71 Mâcon – 72 Le Mans, Vion, Sablé – 75 Paris – 76 Fécamp, Le Havre – 80 Amiens, Gorenflos, Saint-Riquier – 82 Montauban – 86 Poitiers – 92 Montrouge – 93 Montfermeil, Gagny – 972 En Martinique, Fort de France – 974 La Réunion : Étang salé – 987 Polynésie : Tahiti , Moorea... et dans de nombreuses autres villes.

La Fête des Familles
Née en 2005, la Fête des Familles s'est imposée comme LE rendez-vous annuel et national des familles. Dès la deuxième édition en 2006, près de 20 000 personnes s'étaient rassemblées dans toute la France et de manière particulière dans les 7 villes événements qu'étaient Aix-en-Provence, Dole/Tavaux, Lille, Limoges, Nantes, Pau et Saint-Étienne. Depuis le nombre n'a cessé de croître pour la plus grande joie des participants.

 

Coup de cœur

livre laetitia de calbiac

Actualités des familles La Croix