Back Vous êtes ici : Vie pratique Vie quotidienne Autres actualités conso « Fichier positif » rejeté : comment mieux prévenir le surendettement des familles

« Fichier positif » rejeté : comment mieux prévenir le surendettement des familles

Communiqué de presse

Le Registre national des crédits aux particuliers, dit « fichier positif », a été rejeté le 13 mars 2014 par le Conseil constitutionnel au titre du fait que beaucoup trop de personnes auraient été fichées à terme avec des données personnelles, sans que ce fichier puisse réellement atteindre l'objectif de départ : faire baisser le surendettement.

La CNAFC a toujours été en faveur d'un fichier positif qui permettrait de responsabiliser les prêteurs. Un fichier recensant les encours de crédit est un moyen incontournable de mesurer le risque lors de l'attribution d'un nouveau crédit.

Aujourd'hui la CNAFC prend acte de la volonté du Ministre, Benoît Hamon, de trouver une solution à cette question du fichier et de la responsabilité conjointe de l'emprunteur, ainsi que de l'organisme prêteur et l'incite à reprendre ce dossier.

Dans cette lutte contre le surendettement, il serait souhaitable que les familles soient écoutées et accompagnées dans leurs difficultés financières.

Enregistrer tous les crédits – en laissant le prêteur libre de demander les informations correspondantes au demandeur –, prévoir que le prêteur ne peut consulter le fichier qu'avec l'accord formel du postulant emprunteur et accorder le crédit en prenant la responsabilité de l'impayé potentiel ou le refuser, ce serait une proposition en tous cas efficace en matière de surendettement.

Coup de cœur

Film Popieluszko SAJE

Actualités des familles La Croix