Back Vous êtes ici : Vie pratique Vie quotidienne Developpement durable

Développement durable

Mettez-vous au vélo !

Faites un geste pour la planète et pour votre santé : mettez-vous au vélo en famille ! Mais avant de rouler, une petite check-list s’impose : assurez-vous que tout fonctionne…

Sécurité routière tous responsables

Crédit photo : https://twitter.com/RoutePlusSure/status/1117724981549518848

Semaine européenne du développement durable – Je sauve la planète à domicile

Un cahier d’activités pour sauver la planète à domicile

La semaine européenne du développement durable a lieu chaque année du 30 mai au 5 juin.

Elle a pour objectif de promouvoir le développement durable, de sensibiliser à ses enjeux.

A cette occasion, la CNAFC vous recommande un cahier d'activités très simple, pratique et ludique pour toute la famille, ancré sur le message de Laudato Si', pour mettre en œuvre l'écologie intégrale dans chaque partie de votre foyer : chambre, cuisine, salle de bain...

Ce guide pratique d’Adeline et Alexis Voizard, un an après la publication de leur premier ouvrage, Comment sauver la planète à domicile, vous guidera sur les choses à réaliser, à votre échelle, pour la sauvegarde de la Création sans prise de tête et en restant dans la joie.

« Accomplir le devoir de sauvegarder la création par de petites actions quotidiennes est très noble. Elles répandent dans la société un bien qui produit toujours des fruits au-delà de ce que l’on peut constater ». Pape François, Laudato si’.

 

Je sauve la planète à domicile - Mon cahier-coach Laudato si’
Adeline et Alexis Voizard
Editeur : Quasar
Prix : 13€

je sauve la planete a domicile cahier laudato si

Osons un Noël zéro déchet… ou presque

noelOsons un Noël zéro déchet… ou presque
Les fêtes de fin d’année sont les jours les plus chargés en terme de collecte de déchets.
Fêter Noël de manière plus durable, réfléchie et personnelle demande une certaine réorganisation. Mais plus qu’une contrainte, c’est l’occasion d’expérimenter de nouvelles idées et de modifier nos habitudes.

Il est possible de limiter son impact de plusieurs manières :

- Cadeaux :
Faisons des cadeaux maison
Offrons des expériences plutôt que des biens matériels.
Faisons un don à une association de solidarité, au nom du destinataire du cadeau.

- Sapin de Noël : des alternatives existent au sapin. Convertissons une grande plante d’intérieur en sapin, fabriquons notre propre sapin en palettes ou autre pour les plus bricoleurs, assemblons des tissus ou dessinons…

- Décoration du sapin : achetons des éléments réutilisables ou confectionnons nous-mêmes nos décorations avec des éléments naturels (pâte à sel, pommes de pin, branches…)

- Repas : évitons la vaisselle jetable et remplaçons la par de vraies assiettes et couverts, des verres et bouteilles en verre…
Le contenu du repas peut également être adapté : préférons le vrac pour l’apéritif et la cuisine maison pour le repas. Manger local et de saison sera l’occasion d’économiser à vos ingrédients des voyages inutiles et de redécouvrir des saveurs oubliées.

- Emballage cadeaux : choisissons du papier cadeau recyclé, des emballages cadeaux réutilisables, du tissu, des journaux…

Alors Joyeux Noël zéro déchet !

Les AFC sensibilisent à la consommation responsable

recolte haricotConsommer d’une manière responsable est une idée qui prend forme. De nombreuses AFC un peu partout en France s’emparent de l’idée et l’exploitent pour leurs adhérents.

 Une petite promenade dans les régions de France suffit à voir que les nombreuses AFC actrices sur leur territoire favorisent les initiatives liées à la consommation responsable. Par exemple, chaque année au mois de mai, l’AFC Rivière Pilote en Martinique organise une journée de transformation de produits locaux, « pliss foss an zasiet nou ». Afin de valoriser les produits du terroir et s’informer sur « le bien manger », il s’agissait de découvrir des façons différentes de cuisiner les fruits et légumes du pays. Le choux appelé Tadjo et les châtaignes ont été mis à l’honneur ce jour-là. Mais tous les autres fruits et légumes des convives étaient aussi les bienvenus pour compléter les menus. Cette initiative concrète suit de nombreuses autres autour de la permaculture. L’idée est qu’on peut mettre en pratique les bonnes pratiques d’une alimentation responsable grâce aux légumes de son potager.

 Au-delà du panier de course

 Mais consommer ne réside pas seulement dans l’alimentation. « Nous avons beaucoup travaillé au printemps dernier sur la réduction de nos déchets, sur la bonne application de Laudato Si’, sur les permaculture et les cultures associées, témoigne Gilbert Hoellinger, vice-président de la fédération de Moselle. Nous avons collaboré avec notre communauté d’agglomération sur ces thématiques, mais aussi sur le diagnostic thermique, sur les voitures à hydrogène… ».

Cet apprentissage est précédé d’une vaste sensibilisation. Des conférences se multiplient. À Nancy, Jérôme Pichon a tenu une conférence sur la famille presque zéro déchet. 400 personnes étaient présentes grâce au concours de deux autres associations Colibri et Grandir ensemble qui ont permis l’accueil de ce vaste public. À Château-Gontier, une conférence-débat animée par Patrice Valantin (ancien légionnaire reconverti dans le génie écologique) a été organisée sur le thème : De l’hyper-consommation à la restriction, éduquer à une sobriété heureuse. Il s’agit de vivre ce que le conférencier a appelé la révolution de la vie, en s’adaptant justement à la logique du vivant, à la nature qui invite à la sobriété tout en créant à profusion.

 « Évangéliser avec nos poubelles »

 Malgré tout, la sensibilisation n’est pas suffisante. « Nous continuerons l’action en faveur de la consommation responsable, mais pas sous forme de conférence », précise Armel de Sansal, président de l’AFC de Château-Gontier. « Les adhérents veulent du concret, ajoute Marie-Hélène Ravidat, présidente de la fédération des AFC de l’Ain. On peut évangéliser avec nos poubelles. Pour ma part je suis souvent appelée par d’autres AFC pour organiser des ateliers zéro déchet. En leur montrant comment mieux consommer, je leur prouve que l’on peut ainsi réduire d’un tiers le budget d’une famille, et ça leur parle. »

Le 18 mars : journée mondiale du recyclage 2018 !

logo journee recyclage 2018Organisée par le BIR (Bureau of International Recycling) et soutenue par FEDEREC, Fédération Professionnelle des Entreprises du Recyclage, et d’autres acteurs du monde des déchets tels que le Cercle National du Recyclage, cette journée a pour objectif de sensibiliser le grand public au recyclage et à son importance.

L’organisation souhaite faire reconnaître par les pouvoirs publics le rôle essentiel du recyclage et du secteur du recyclage dans la protection de la planète.
Nous connaissons les six principales ressources naturelles de la planète : l'eau, l'air, le charbon, le pétrole, le gaz naturel et les minéraux. Maintenant, les recyclables les ont rejoints, en tant que septième ressource du monde.

La nature ne sait pas détruire certains déchets comme le verre, le plastique... Pour récupérer les matières premières, trions nos déchets à la maison en famille. Participons à la protection de notre planète dans les gestes simples de notre vie quotidienne.

Site officiel de la journée du recyclage

Coup de cœur

Film Dessin animé Le voyage du Pèlerin

Actualités des familles La Croix