Back Vous êtes ici : Vie pratique Vie quotidienne Developpement durable Conférence environnementale 2013 : enjeux pour les familles

Conférence environnementale 2013 : enjeux pour les familles

Dans l’esprit du Grenelle de l’Environnement le Gouvernement actuel a décidé que tous les ans il y aurait une Conférence environnementale. Il s’agit de réunir autour du Gouvernement les différentes parties prenantes du pays : collectivités territoriales, organisations syndicales, employeurs, ONG de défense de l’environnement et des membres associés dont des associations de consommateurs, les agriculteurs…  et « une association représentant le mouvement familial » pour débattre sur  différents thèmes environnementaux. Il est intéressant  de noter la participation du mouvement familial à ces travaux car il n’avait pas été associé au Grenelle de l’Environnement. En 2012, l’UNAF a ainsi participé aux différentes tables rondes. Chaque table ronde doit être conclue par une feuille de route, sur laquelle s’engage le Gouvernement.
 

La première  Conférence  environnementale s’est donc tenue en septembre 2012 : une introduction du Président de la République, cinq tables rondes présidées par un ministre et une conclusion par le Premier Ministre. Les tables rondes ont traité cinq thèmes : la transition énergétique, la biodiversité, santé et environnement, la fiscalité écologique et la gouvernance (de l’environnement). La feuille de route a lancé plusieurs chantiers importants pour le pays et pour les familles. Quelques-uns particulièrement emblématiques peuvent être retenus :

-           un débat de plus de six mois sur la transition énergétique, national et régional qui doit se conclure en juillet et permettre la préparation d’une loi de programmation sur la transition énergétique qui touchera à la fois la consommation ( isolation de l’habitat, mode de consommation, transport…) et la production (part du nucléaire, des énergies fossiles, des énergies renouvelables…)

-          une loi sur l’urbanisme qui, pour la biodiversité, vise à densifier les zones habitées et réduire l’artificialisation des sols et une loi cadre sur la biodiversité en préparation qui mettra en place une Agence de la Biodiversité, des outils de préservation comme la Trame Verte et Bleue ou le « partage des avantages » qui permettra par exemple de rémunérer ceux qui possèdent des savoirs ancestraux sur les vertus des plantes, utiles à l’industrie pharmaceutique. Cette loi a également fait l’objet de débats régionaux.

-          sur le thème santé et environnement, la presse s’est fait l’écho de l’interdiction du bisphénol A  très utilisé dans la fabrication des matières plastiques mais qui est un perturbateur endocrinien.

-          quant à la fiscalité, les spécialistes travaillent pour la prochaine loi de finances, l’objectif étant que la fiscalité favorise les comportements vertueux pour l’environnement.


Le programme de travail est donc vaste, loin d’être achevé et déjà se profile la conférence environnementale 2013. Les sujets sont maintenant connus :

-          économie circulaire
-          emplois de la Transition Ecologique
-          politique de l’eau
-          biodiversité marine, mer et océans
-          éducation à l’environnement et au développement

Les familles seront encore très concernées par tous ces sujets, nos représentants auront une lourde tâche pour faire valoir le point de vue des familles qui ont grand intérêt à la sauve garde de notre planète pour les générations futures, mais qui doivent veiller à la juste répartitions des efforts, à la faisabilité et à l’efficacité des actions proposées et éviter que l’environnement, détourné de sa finalité, soit utilisé de façon contradictoire avec le rôle primordial des familles comme cellules vitales de la société en général et en matière de développement durable en particulier.

Bon soleil.

Cnafc Consommateurs

Coup de cœur

Film Popieluszko SAJE

Actualités des familles La Croix