Back Vous êtes ici : Vie pratique Vie quotidienne Santé

Santé

Alimentation, activité physique : les bons réflexes en période de confinement

Dans les circonstances exceptionnelles que nous avons à vivre en famille, il est plus que jamais indispensable de ne pas oublier les comportements destinés à rester en bonne santé sur le long terme. Il faut en particulier adapter nos comportements alimentaires et notre activité physique à ce nouveau mode de vie.

Limiter la sédentarité

Il est indispensable de limiter le temps passé assis ou allongé dans la journée : levez-vous fréquemment (au moins toutes les 90 ou 120 minutes, voire encore mieux toutes les 30 minutes) pour réaliser une tâche ou étirez-vous, bougez et marchez un peu au sein de votre domicile, téléphonez en marchant ou travaillez sur l’ordinateur debout… Autant de petits gestes qu’il est important de multiplier tout au long de la journée.

Maintenir une activité physique

II est recommandé de pratiquer au moins 1 heure par jour d’activité physique dynamique (correspondant à une intensité au moins modérée, équivalente à la marche rapide) pour les enfants et les adolescents, et au moins 30 minutes par jour pour les adultes. Cette quantité d’activité physique peut être plus importante : pour la santé, un peu d’activité physique c’est déjà bien, plus c’est encore mieux ! 

Pendant les repas, réduisez les portions

Si nous bougeons moins, la dépense liée à l’activité diminue, et nos besoins diminuent d’autant. Il faut donc nécessairement diminuer les quantités consommées, car si nos apports dépassent nos besoins, nous risquons de prendre du poids.

Veillez à votre équilibre alimentaire

Pensez à vous approvisionner en produits frais si c’est possible, en particulier fruits et légumes, mais évitez de saturer votre réfrigérateur de produits périssables qui risquent d’augmenter le gaspillage alimentaire.

L'important est d'équilibrer vos repas.

Cuisinez, et évitez le grignotage

Le confinement au domicile peut être l’occasion de commencer (ou recommencer) à réaliser des repas à partir de produits bruts, et à reprendre confiance dans vos capacités à cuisiner.
Pensez à y associer vos enfants, y compris les plus jeunes. Cuisiner peut être un moyen de familiariser les enfants avec des aliments qu'ils connaissent moins, en particulier les légumes, et qu’ils ont tendance à rejeter naturellement à certains âges.
Préparer les repas à partir de produits bruts contribue aussi à diminuer la consommation de produits industriels ultra-transformés, et à mieux contrôler les quantités de sucre, sel et matières grasses entrant dans la composition des plats.

Et si la fringale s'installe, plutôt qu’un produit gras, sucré ou salé, préférez un fruit, une poignée de fruits à coque sans sel ou, pour les enfants, un produit laitier.

Covid alimentation activités

Source

Covid19 : peut-on boire sans danger l'eau du robinet ?

Il n’y a pas de risque de contamination de l’eau potable pour les familles

Les différentes étapes de traitement de l'eau ont pour finalité d'éliminer tous les virus, dont le coronavirus.

Les informations des agences sanitaires, dont l’OMS et les ARS, ne montrent pas de résistance particulière de ce virus face au traitement de l’eau potable.

L’eau du robinet est, en France, l’aliment le plus contrôlé, faisant l’objet d’un suivi sanitaire permanent par l’ARS (Agence Régionale de Santé). Elle peut donc être consommée en toute confiance tant que l’ARS de votre région ne vous a pas alertée.

L’eau du robinet peut donc être consommée en toute confiance par les familles

Eau potable et coronavirus

Source

Image par Karolina Grabowska de Pixabay 

Alimentation, courses, nettoyage et Covid19 : les recommandations de l’Anses

En cette période de confinement, faire ses courses est pour beaucoup de familles une source d'appréhension et de stress par peur d'être contaminées ou de transmettre le virus.

Quelles précautions prendre après avoir fait ses courses ? Faut-il cuire ses aliments pour détruire le virus ? Peut-on manger ses fruits et légumes crus tels quels ? L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail où siège les AFC en tant qu'association de consommateurs a examiné, sur la base des données scientifiques disponibles, les possibilités de transmission de la maladie Covid-19 par les aliments.

Voici ses réponses aux questions les plus fréquentes :

Alimentation et CoronavirusManger un aliment contaminé peut-il nous rendre malade ?

Aujourd’hui, aucune donnée scientifique ne laisse penser que le virus peut nous contaminer par voie digestive. Toutefois la possibilité d’infecter les voies respiratoires lors de la mastication d’un aliment contaminé ne peut pas être totalement exclue. Si vous êtes malade, vous devez absolument éviter de manipuler des aliments et de cuisiner pour les autres.

Comment supprimer le virus sur les fruits et légumes ?

Après un achat, avant de les consommer ou de les cuisiner, il faut bien laver ses fruits et légumes. L’eau claire suffit, n’utilisez surtout pas de désinfectant ou de détergent comme l’eau de javel, vous risqueriez une intoxication s’il était mal rincé. L’utilisation du vinaigre blanc pour rincer ses fruits et légumes n’est pas nécessaire. Après lavage à l’eau claire, essuyer les aliments avec un essuie-tout à usage unique aide à éliminer d’éventuelles particules virales. Ces gestes sont particulièrement importants lorsque les fruits et légumes sont mangés crus.

Peut-on manger ses fruits et légumes crus tels quels ? Faut-il les cuire ?

Comme cela a été dit dans la question précédente, il est important de laver ses fruits et légumes à l’eau claire. Vous pouvez également les peler comme pour les pommes ou les poires.

Pour les légumes, il faut savoir qu’il suffit d’une cuisson à 63°C - c’est-à-dire à feu moyen - pendant 4 minutes pour détruire le virus potentiellement présent. Rien ne sert de « sur-cuire » ses aliments donc, sauf si la recette ou vos goûts personnels l’exigent… ! Pour les crudités, un lavage à l’eau claire suffit à diminuer le risque de transmission par contamination croisée – à savoir risque de transmission du virus par les mains.

Ces règles d’hygiène concernent également les emballages ?

Les emballages peuvent avoir été contaminés par des mains souillées. Même si le virus causant la maladie ne peut survivre plus de 3 heures à l’air libre, nettoyer ses emballages reste cependant une précaution supplémentaire. Il faut les nettoyer avec un chiffon ou un essuie-tout à usage unique humide. Ce n’est pas nécessaire d’utiliser de l’eau de javel. Pour les aliments qui se conservent au réfrigérateur, dès lors que cela est possible, il faut retirer les emballages avant de les ranger. Bien entendu, il faut se laver les mains soigneusement avant et après la manipulation de ces emballages.

Le vinaigre blanc est-il efficace pour nettoyer les emballages ?

Il est efficace pour tuer les bactéries mais probablement moins pour les virus. Les études ont montré que pour se débarrasser de virus plus résistants, le vinaigre blanc était inefficace.

Quelles précautions prendre en rentrant de mes courses ?

Il faut tout d’abord se laver les mains. On peut laisser reposer ses courses trois heures après les avoir ramenées à la maison lorsqu’il ne s’agit pas de produits frais, puisque le virus causant la maladie ne peut survivre plus de 3 heures à l’air libre. Pour les emballages des produits qui doivent aller au réfrigérateur, comme le lait ou les yaourts, il faut retirer le suremballage et nettoyer les produits avec un papier essuie-tout humide avant de les ranger. Pensez à vous laver les mains à nouveau juste après.

Faut-il chauffer son pain ?

Le pain est cuit à haute température lors de sa préparation, ce qui élimine toute trace de virus. Les boulangers comme les autres professions de l’alimentation sont fortement sensibilisés aux règles d’hygiène (lavage de main régulier et/ou port de gants pour servir, utilisation d’un sac pour ranger le pain…). Dans ces conditions, le risque de transmission du virus est négligeable, il n'est donc pas nécessaire de faire chauffer son pain.

Si vous êtes malade, vous devez absolument éviter de manipuler le pain.

Peut-on contracter le Covid-19 au contact de surfaces contaminées ?

Certaines études réalisées dans des conditions expérimentales démontrent que le virus peut rester plus ou moins actif sur des surfaces inertes. Donc le risque de toucher le virus en manipulant des objets ayant été contaminés n’est théoriquement pas exclu, mais il est faible. C’est pour cela qu’il est important de respecter les règles suivantes : ne pas se toucher le visage durant ses achats, se laver les mains lorsque l’on rentre chez soi et essuyer les emballages avec un essuie-tout humide.

Comment nettoyer des surfaces potentiellement contaminées ?

Afin de nettoyer des surfaces potentiellement contaminées, il faut utiliser des produits ménagers permettant d’effacer toute trace du virus. Vous pouvez utiliser par exemple l’alcool à 70°C qui est très efficace, pour désinfecter les poignées de porte, les claviers d’ordinateur ou de tablette. Si vous utilisez de l’eau de javel, utiliser ce produit avec précaution car il est fortement oxydant et caustique pour la peau, les muqueuses et les matériaux.

Le téléphone, en contact direct avec les mains et le visage, peut donc être un vecteur important de transmission du virus. Vous pouvez utiliser des lingettes désinfectantes ou de l’essuie-tout imbibé d’alcool ménager pour désinfecter l’écran du smartphone.

Les animaux d’élevage peuvent-ils tomber malade et nous contaminer ?

Il n'existe aucune preuve que les animaux d’élevage et les aliments qui en sont issus jouent un rôle dans la propagation du virus à l’origine du Covid-19. L’éventuelle transmission par un aliment ne peut donc être due qu’à la contamination de cet aliment par un malade ou une personne infectée par le virus, en le manipulant avec des mains souillées, ou en l’exposant à des gouttelettes infectieuses lors de toux et d’éternuements.

Sources : www.anses.fr

Crédit image : Image par Free-Photos de Pixabay 

Groupe Facebook des AFC

groupe facebook esprit de famille

Actualités des familles La Croix