Back Vous êtes ici : Education Vie scolaire et éducation Ecole Défendons la liberté de conscience à l'école

Défendons la liberté de conscience à l'école

Des décisions récentes mettent à mal le principe de la liberté de conscience à l'école et portent atteinte au rôle des parents dans l’éducation de leurs enfants :
- agréments accordés à des associations militantes qui interviennent sous couvert de lutte contre les discriminations
- évolutions des programmes scolaires, notamment en SVT
-initiatives régionales en matière d’éducation et de pratiques affectives et sexuelles.

La confiance des parents dans l’école tient notamment au respect des principes fixés dans le Code de l’Education :
- « respect de la personnalité de l'enfant et de l'action éducative des familles » (art. L. 111-2)
- « (…) l'Etat assure aux enfants et adolescents dans les établissements publics d'enseignement la possibilité de recevoir un enseignement conforme à leurs aptitudes dans un égal respect de toutes les croyances » (art. L. 141-2.).

Nous demandons que ces principes soient respectés.

Il en va de la liberté de conscience au sein de l’école et, au-delà, dans toute la société : l’école n’a pas pour mission de véhiculer, surtout sur des sujets qui font débat, une façon de voir ou une façon de penser.

Nous l’avons récemment écrit au ministre de l’Education nationale à propos des nouveaux programmes de SVT en classe de première ES et L. Les AFC ont également engagé des actions, y compris par voie contentieuse, pour s’assurer du respect des principes de neutralité, laïcité et intérêt général car les promoteurs de certaines de ces évolutions affichent clairement un objectif militant.

Les parents ne peuvent pas être tenus à l’écart. Ils sont, les mieux à même de savoir à partir de quel âge certaines notions peuvent être exposées à des enfants et des adolescents et sont seuls légitimes à transmettre ce qui est du domaine des modes de vie ou des convictions.

Les enseignants doivent, eux, pouvoir remplir leur rôle en toute liberté et notamment la liberté de pouvoir présenter les débats que suscite telle ou telle « théorie », les différents points de vue qui existent sur ces sujets et leurs statuts respectifs.

Signez la pétition pour demander au ministre de l’Education nationale que la liberté de conscience soit respectée au sein de l’école et que les conditions du dialogue continuent d’être réunies dans la société.

 

Merci de remplir le formulaire pour signer la pétition


Attention : vous devez être majeur pour que la signature soit valide

Les informations que vous enregistrez pour signer cette pétition resteront absolument confidentielles. Votre nom ne sera jamais affiché sur le présent site internet. Vous ne risquez pas, par conséquent, d'être enregistré par Google ou tout autre moteur de recherche, comme étant signataire de cette pétition

 

 



Coup de cœur

Film Popieluszko SAJE

Actualités des familles La Croix