Back Vous êtes ici : Education Vie scolaire et éducation Ecole Relations parents-école et prévention de l’échec scolaire

Relations parents-école et prévention de l’échec scolaire

Les relations parents-école intéressent de plus en plus l'opinion. De fait, cette question conduit à une autre plus profonde : celle du rôle éducatif des parents, trop souvent désemparés devant leur mission.

Que l'on aborde le sujet par le biais des inégalités à l'école, ou par celui, en apparence plus superficiel, des devoirs à la maison, les réponses émergent, souvent, dans le contexte familial. Une récente enquête menée par l'UNAF à l'occasion de la 4è édition de la Journée du Refus de l'Echec Scolaire met en relief les inquiétudes des parents en la matière. Parmi elles, le fait de savoir mieux aider leur enfant se situe parmi leurs trois principales priorités. Si « 42% sont inquiets de la réussite scolaire de leur enfant, 24% ne se sentent pas capables de les aider, et 43% ne se sentent de les aider qu'un peu », indique l'étude. Par ailleurs, on y apprend que l'école est une source de conflits familiaux et altère les relations parents-enfants, particulièrement quand arrive le moment des devoirs - 59% ressentent ce moment comme « difficile », poursuivent les auteurs - ou quand surgit la question des notes qui aboutit dans 56% des cas à une dispute.

Pour répondre à cette situation, en plus des pistes classiques par le biais de l'encadrement scolaire et du corps enseignant, cette étude montre - et confirme - que la réponse se situe d'abord dans l'accompagnement des parents dans leur rôle de premiers éducateurs afin de leur rendre confiance dans leur propre capacité à éduquer leurs enfants. Compte tenu des chiffres mis en avant par l'enquête, il y a même urgence en la matière. C'est, notamment, ce que proposent les chantiers-éducation, créés par les AFC il y a vingt ans, et qui témoignent d'une belle réussite, y compris en milieu scolaire, domaine où la convention-cadre signée entre le ministère de l'Education nationale et la CNAFC les invite à se développer encore.

Coup de cœur

Film Popieluszko SAJE

Actualités des familles La Croix