Aller plus loin

Qu’est-ce que l’UNAF ? Quelles sont les missions des AFC ? L’histoire des AFC…

100 ans pour la famille avec les familles

Les AFC forment un mouvement qui promeut la famille dans la société depuis plus de 115 ans. Elles ont développé depuis des dizaines d’années des relations privilégiées avec les institutions publiques et ont une histoire riche.

Notre histoire

En 1905, profitant de la toute nouvelle loi sur les associations, le chanoine Tournier crée la première Association Catholique de Chefs de Famille. Son exemple est suivi, les associations se multiplient, et se regroupent en 1911 dans une Union Nationale des ACCF.

En 1914, on compte 762 associations et 32 fédérations départementales à travers la France. Cette année-là un important congrès est organisé à Lyon, dans le but de préciser les orientations des ACCF : fondées au départ pour soutenir l’enseignement catholique et veiller au respect des consciences dans l’école publique, les ACCF se donnent aussi pour vocation de promouvoir la famille à la lumière de la doctrine et de la morale catholique, et de favoriser la formation de la jeunesse.

1919 – 1947 : Le mouvement familial se structure en France

Après la grande guerre, l’Eglise de France encourage officiellement les ACCF à reprendre leur travail. En 1920, les ACCF participent, avec d’autres mouvements familiaux, au congrès de Lille, qui adopte la première « déclaration des droits de la famille ». Trois ans plus tard, ce sont des « Etats Généraux » de la famille qui définissent les grandes lignes d’une politique de la natalité. La famille devient un sujet de préoccupation pour les responsables politiques, encouragés par le travail des associations.

Création de l’UNAF

En juillet 1939 le « Code la Famille » est promulgué et les allocations familiales sont instituées.

Le 3 mars 1945, le gouvernement publie une ordonnance portant création de l’UNAF (Union Nationale des Associations Familiales), des UDAF (Unions Départementales) et du Corps Familial (confédérations, fédérations et associations locales). Les ACCF participent à cette évolution et publient, au Journal Officiel du 19 septembre 1947 la déclaration de constitution de leur Confédération Nationale.

1955 – 1990 Des ACCF aux AFC

En 1955, les ACCF se dotent de nouveaux statuts et créent la Confédération des Associations Familiales Catholiques. Les « AFC » sont nées (même si le sigle « ACCF » ne disparaîtra vraiment qu’en 1981). Cinq ans plus tard, au cours d’une Assemblée Générale à Saint Etienne, la double mission du mouvement est précisée :

  • défendre les intérêts spirituels, moraux et matériels des familles par une participation accrue aux U.D.A.F et à l’U.N.A.F. et par des interventions directes auprès des pouvoirs publics et pour mettre en pratique la doctrine familiale de l’Eglise.
  • apporter aux familles le soutien spirituel et l’aide éducative nécessaires pour remplir leur mission d’époux, de parents et d’éducateurs, en même temps que les services pratiques.

Dans les années 1980, poursuivant le développement des services pratiques destinés aux familles, les AFC deviennent « association nationale de défense des consommateurs » : la CNAFC reçoit l’agrément de l’Etat le 9 octobre 1987.

1990 – 2002 : Vers les AFC du troisième millénaire

Dans les années 1990, les AFC entreprennent une grande réflexion destinée à adapter de façon positive leur fonctionnement aux conditions du monde moderne. C’est ainsi qu’ils organisent le 19 octobre 1991, dans les jardins du Trocadéro une manifestation : « la Vie à Cœur » rassemblant de nombreux mouvements et personnalités (20 000 personnes) qui témoignèrent de leur désir d’accueillir toute vie humaine.

Enracinées dans l’Église catholique et en Europe

Réaffirmant leur caractère catholique, et résolues à collaborer, en tant que mouvement de laïcs, à la pastorale familiale de l’Eglise, les AFC signent le 6 octobre 1992, un protocole avec l’Église renouvelé en 1996, 2003, 2009 et 2014. Il est en 2020 sur le point d’être signé, après une nouvelle révision.

 

Avec les associations familiales autrichiennes et allemandes, la CNAFC forme en 1994 une Association, qui devient en 1997 la Fédération des associations familiales catholiques en Europe (FAFCE).

Une nouvelle charte

En 1999, lors d’un congrès à Lourdes, les AFC confirment leur attitude résolument constructive. Elles puisent dans ce congrès les forces d’un élan nouveau. Un an plus tard, les AFC adoptent à l’unanimité la « charte de l’an 2000 » :

Fruit d’un travail collectif, la charte reformule les fondements des AFC, leur vocation et leurs missions, dans la fidélité à la Doctrine Sociale de l’Église, avec pour objectif de mieux répondre aux opportunités et aux exigences de l’environnement actuel. C’est un lien entre les AFC d’hier et les AFC de demain.

2004-2013 : Les AFC fêtent leurs 100 ans

En 2005, les AFC fêtent leur 100 ans. A cette occasion, la CNAFC est reconnue d’utilité publique par l’Etat.

 

L’année 2007 est une année de grande campagne de sensibilisation à l’occasion des échéances électorales françaises (présidentielle et législatives) pour favoriser la politique familiale.

La présidence de l’OMF Europe est occupée par Françoise Meauzé, porte-parole de la Confédération.

Notre agrément santé est obtenu en décembre 2008 et Antoine Renard, président de la CNAFC de 2007 à 2013, prend la présidence de la FAFCE en juillet 2009 (mandat de 3 ans).

Dans la société, avec les familles

Les AFC participent au mouvement d’opposition contre le mariage entre personne de même sexe en 2012 et 2013.

La demande des familles d’avoir un événement pour se retrouver et se détendre est forte. La première université d’été des familles est lancée en août 2013. Le succès de la formule continue aujourd’hui avec Les Familiades.

Entre temps, les AFC organise une première « Rencontre pour la Vie » en novembre 2013, à Lourdes à l’invitation de Mgr Brouwet, afin de contribuer à soutenir les mouvements qui promeuvent la vie.

2014 à aujourd’hui

Jean-Marie Andrès devient président en juillet 2015. Deux ans plus tard, en juin 2017, la FAFCE dont les AFC sont membres célèbre ses 20 ans.

 

A cette occasion, notre mouvement est reçu en audience privée par le pape François :

« Je vous encourage à développer avec créativité de nouvelles méthodes et ressources afin que la famille puisse exercer, dans le domaine ecclésial comme dans le domaine civil, la triple tâche de soutien aux nouvelles générations, d’accompagnement sur les routes si souvent accidentées de la vie, et de guide qui indique des références de valeurs et de significations sur le chemin de chaque jour ».

Aujourd’hui : un mouvement toujours à votre service

Pascale Morinière est élue présidente de la Confédération nationale des AFC en mars 2019.

 

Les AFC continuent de promouvoir la famille en agissant au quotidien par des rencontres, des actions de sensibilisation, des auditions. Grâce aux centaines de bénévoles, les AFC continuent de travailler pour la famille sur les sujets d’actualités : PMA pour toutes, pornographie, pompes funèbres, affiches publicitaires indécentes…

Nos missions

Les AFC veulent « promouvoir la famille, communauté de vie et d’amour d’un homme et d’une femme, fondée sur le mariage, lien indissoluble, librement consenti, publiquement affirmé, ouverte à la vie, éducatrice de ses membres, cellule de base de la société, source du bien-être de la personne et de la société. » (Charte des Droits de la Famille, Saint-Siège—1983). Elles ont pour missions de :

  • Valoriser la famille fondée sur le mariage et ouverte à la vie comme chemin de bonheur et d’épanouissement de la personne.
  • Discerner localement les besoins des familles et prendre des initiatives pour y répondre : services, rencontres, formation, aide éducative…
  • Être une force de proposition permanente auprès des acteurs économiques, sociaux et politiques, pour que le choix de la famille et l’accueil de l’enfant soient facilités.

Qu’est-ce que l’UNAF ?

L’Union Nationale des Associations Familiales (UNAF) est une institution nationale chargée de promouvoir, défendre et représenter les intérêts de toutes les familles vivant sur le territoire français, quelles que soient leurs croyances ou leur appartenance politique.

Les AFC sont le 2ème mouvement familial en nombre de familles adhérentes. Mais les membres de l’UNAF sont nombreux : 70 mouvements nationaux et 6 700 associations représentant environ 650 000 familles en France.

Une institution avec 75 ans d’expérience

Union et non fédération d’associations, l’UNAF permet aux familles de s’exprimer, dans toute leur diversité, pour une politique familiale globale, innovante et forte.

Elle anime le réseau des 22 Unions Régionales des Associations Familiales (URAF) et des 99 Unions Départementales des Associations Familiales (UDAF), et les appuie dans leurs missions institutionnelles et de services aux familles.

Des représentants à votre service

Des hommes et des femmes vous représentent à l’UNAF ou en UDAF. C’est l’occasion d’agir au sein des très nombreuses instances de proximité où elles sont présentes pour faire valoir les intérêts des familles : Caisses d’Allocations Familiales, Caisses Primaires d’Assurance Maladie, Centres Communaux d’Action Sociale, représentant des usagers du système de santé, Conseil Départemental de l’Éducation nationale, Commission d’Agrément des Candidats à l’adoption, etc…

En 2019, il y avait sur toute la France 13 000 représentants familiaux. Vous aussi, soyez représentant des familles en UDAF !

Les représentants des AFC à l’UNAF

A titre de membre de l’UNAF, la Confédération nationale des AFC a des représentants siégeant au « parlement des familles ». Ces bénévoles élus peuvent ainsi faire concrètement entendre nos voix et nos convictions dans la vie de la Cité. Les AFC locales peuvent également avoir des représentants au sein des UDAF.

Les représentants des AFC à l’Union nationale des associations familiales :

  • Christiane Basset
  • Véronique Desmaizières
  • Michel Fohrenbach
  • Marie-Pierre Gariel (membre du Bureau – présidente du département Santé – Protection sociale – Vieillesse)
  • Laurent Giry (membre du Bureau)
  • Morgane Lenain
  • Isabelle Saunier (membre du Bureau – présidente du département Parentalité – Enfance)
Adhérer en ligne
Adhérer aux AFC, c’est leur donner plus de poids, plus de force, plus d’efficacité pour défendre concrètement vos convictions.
Adhérer