Bannière Piquets de mobilisation Marchons Enfants

Back Vous êtes ici : Politique Politique et famille Prestations familiales et fiscalité Réforme du congé parental : la fin du libre-choix

Réforme du congé parental : la fin du libre-choix

stockvault-mère-enfantUne très grande majorité des bénéficiaires du complément de libre-choix d'activité (CLCA), ne regrette pas d'avoir interrompu ou réduit son activité professionnelle pour s'occuper de son (ou ses) enfant(s) : 86 % des bénéficiaires de la prestation à taux réduit, et 71% des bénéficiaires à taux plein se disent satisfaits d'avoir opté pour un congé parental.

Ces chiffres publiés par l'UNAF s'appuient sur une étude réalisée en 2010 auprès des bénéficiaires de du CLCA qui sont 223 000 à avoir réduit leur activité professionnelle et 286 000 à l'avoir suspendue complètement après la naissance de leurs enfants. Pourtant, à compter du 1er octobre 2014, cette prestation est remplacée par le PrePare (Prestation Partagée d'éducation), qui impose un partage du congé parental entre la mère et le père sous peine de voir sa durée fortement réduite à partir du deuxième enfant...

Les AFC déplorent cette mesure de contrainte pour les familles. En effet, non seulement elle va à l'encontre du principe de leur libre-choix, mais plus grave encore elle ne prend pas en compte les besoins des très jeunes enfants et la place essentielle des mères à cette période de leur vie. Les AFC poursuivront leur travail de proposition de congé parental fractionné entre la mère et le père, plus adapté aux familles désireuses d'harmoniser vie familiale et vie professionnelle au plus près des besoins de leurs enfants.

L'UNAF propose une vidéo didactique sur Les conséquences de la réforme du congé parental sur l'accueil du jeune enfant en France

En savoir plus sur les modalités du congé PrePare sur le site de la CAF

 

Coup de cœur

Film Dessin animé Le voyage du Pèlerin

Actualités des familles La Croix