Back Vous êtes ici : Politique Politique et famille Prestations familiales et fiscalité Pas de revalorisation forte de l'allocation de rentrée scolaire

Pas de revalorisation forte de l'allocation de rentrée scolaire

Il n'y aura pas d'"aide massive" à l'allocation rentrée scolaire (ARS) cette année, a déclaré lundi la secrétaire d'Etat à la Famille Nadine Morano sur LCI, rappelant que l'ARS "a été modulée l'année dernière (pour) un coût supplémentaire de 50 millions d'euros".

Depuis la rentrée 2008, le montant de l'ARS est établi en fonction de l'âge de l'enfant.
L'allocation de rentrée scolaire s'est ainsi élevée en 2008 à 272,59 euros pour les 5-10 ans, soit pratiquement le même montant que précédemment. Son montant a été porté à 287,59 euros pour les 11-14 ans et 297,59 euros pour les 15-18 ans, soit respectivement 15 et 25 euros supplémentaires par rapport à la rentrée 2007.
(source AFP)

Les AFC restent convaincues de la justesse et de la pertinence des tranches d'âge pour le calcul de l'ARS car elle permet de prendre en compte la variation des coûts de la rentrée scolaire en fonction de la classe dans laquelle les enfants vont entrer, ces tranches d'âge que le gouvernement a pourtant abandonnées pour le calcul des majorations des allocations familiales. Les familles bénéficiaires de l'ARS attendent de connaître le montant précis du pouvoir d'achat supplémentaire qui leur sera finalement accordé.

Coup de cœur

Film Popieluszko SAJE

Actualités des familles La Croix