Back Vous êtes ici : Politique Politique et famille Elections

Elections

Les couples de demain seront-ils ceux d’aujourd’hui ?

Pour beaucoup de nos contemporains, le mariage reste « la plus belle des promesses ». Pourtant, on se marie aujourd'hui de moins en moins et on se sépare de plus en plus. Cette tendance serait-elle sans effets sur les personnes et sur la famille ?

Alors que l'attention est aujourd'hui très largement centrée sur la relation entre le parent et l'enfant, il y a urgence à s'intéresser au couple car c'est lui qui crée la famille. Il y a aussi urgence à montrer en quoi on accède à une vie familiale plus dense en se mariant, à rappeler que le mariage durable favorise l'épanouissement des personnes (adultes et enfants) et le bien de la société et à dire que les ruptures et fragilités familiales sont à l'origine de nombreuses fragilités que l'on observe aujourd'hui dans la société, très diverses et préjudiciables autant aux individus qu'à la société.

Sur ces bases, les AFC vont poursuivre avec détermination leur mobilisation pour faire entendre la voix des familles pendant la campagne en vue des élections législatives.

Le président élu promouvra-t-il la famille durable fondée sur le mariage, union d'un homme et d'une femme ?

Développer le conseil conjugal, promouvoir le mariage en tant qu'institution spécifique, accompagner les couples dans la durée, développer une éducation à la relation homme-femme dès l'école, développer la préparation au mariage civil... Voici des mesures concrètes pour prévenir les Multiples souffrances affectives, psychologiques, identitaires... dont le non-mariage est la cause et dont les premières victimes sont bien souvent les enfants.

Retrouvez dès maintenant toutes nos propositions pour une conjugalité authentiquement moderne et une « famille durable ».

Après la présidentielle, la mobilisation continue

Un président de la République a été élu hier.

Les débats qui ont précédé cette élection n'ont pas donné la place qu'elles auraient dû avoir aux préoccupations des familles. Elles sont pourtant nombreuses et aiguës car la réponse à leur donner dessine les contours de la société pour plusieurs années, compte tenu du rôle social éminent de la cellule familiale pour la société dans son ensemble et chacun de ses membres.

Les AFC vont poursuivre avec détermination leur mobilisation pour faire entendre la voix des familles pendant la campagne en vue des élections législatives.

Elles ont élaboré à cette fin un ensemble structuré de propositions autour desquelles elles ont déjà eu des contacts avec les candidats et les états-majors des partis politiques ainsi qu'avec de nombreux électeurs grâce aux actions conduites par le réseau des AFC en métropole et outre-mer.

Ces actions vont se poursuivre dans les semaines qui viennent autour des quatre enjeux sur lesquels le mouvement AFC est mobilisé depuis le début de la campagne afin de savoir :

- quels élus promouvront au mieux la famille durable fondée sur le mariage, union d'un homme et d'une femme ?

- quels élus favoriseront une vraie écologie de l'homme fondée sur des valeurs humaines permanentes ?

- quels élus auront à coeur de renforcer le rôle des pères et mères dans leurs responsabilités éducatives ?

- quels élus contribueront au mieux à lever les freins qui pèsent sur la vie de famille et l'accueil de la vie ?

Aucun de ces sujets ne peut être contourné. Sur chacun d'eux, la capacité à organiser un débat au-delà des considérations idéologiques sera aussi un facteur déterminant du choix.

Election présidentielle : le choix s’impose

Communiqué de presse

Dimanche prochain, les Français vont élire le président de la République. Leur choix va conditionner la vie de la société et celle de chacun de ses membres, pour les prochaines années.

Les AFC appellent pour cela leurs adhérents et proches à voter, en conscience, pour le candidat le plus à même de garantir, dans son action, la plus grande proximité avec l'enseignement social et familial de l'Eglise.

Sur cette base, les AFC souhaitent attirer l'attention des électeurs sur les quatre enjeux sur lesquels elles sont mobilisées depuis le début de la campagne :

  • quel président promouvra au mieux la famille durable fondée sur le mariage, union d'un homme et d'une femme ?
  • quel président favorisera une écologie de l'homme la plus soucieuse des plus fragiles ?
  • quel président renforcera le rôle des pères et mères dans leurs responsabilités éducatives ?
  • quel président contribuera au mieux à lever les freins qui pèsent sur la vie de famille et l'accueil de la vie ?

Ces sujets sont autant de préoccupations pour les familles. Sur eux, un choix positif s'impose qui ne peut être ni le vote blanc, ni l'abstention.

Coup de cœur

Film Popieluszko SAJE

Actualités des familles La Croix