Politique familiale : financement de la Sécurité Sociale

Le gouvernement a récemment présenté son projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2009.(PLFSS) Chaque année, ce texte fixe des évolutions et des équilibres financiers pour l'ensemble des branches de la Sécurité sociale (famille, vieillesse et maladie).

La CNAFC tient à exprimer les interrogations que lui inspire ce texte :
- le mécanisme de revalorisation des allocations familiales risque d'accentuer la baisse de pouvoir d'achat des allocations familiales
- la branche famille va prendre en charge la totalité des majorations de pension pour enfants à charge : les modalités de cette mesure, adoptée non sur des arguments de fond, mais suivant une pure logique comptable, ne permettent pas d'assurer qu'elle soit sanctuarisée.
- l'utilisation des excédents doit être l'occasion d'une réflexion sur les besoins réels des familles et sur les difficultés qu'elles rencontrent pour assurer leur mission

Pour la CNAFC, ce texte, les différentes propositions qu'il présente, en suscitant des inquiétudes et des incompréhensions, ne peut manquer d'entretenir la confusion sur la politique familiale. Il est temps de montrer l'importance de cette dernière : les familles en ont besoin.

Lire l' Intervention de l'UNAF sur l'avant-projet de loi de financement de la sécurité sociale 2009 présenté devant les caisses nationales de sécurité sociale