Back Vous êtes ici : Politique Politique et famille Instances de la politique familiale 2010 : nouvelle année record pour la démographie française

2010 : nouvelle année record pour la démographie française

Les chiffres que vient de publier l'INSEE dans son Bilan démographique 2010 confirment les tendances déjà évoquées concernant la nuptialité.

On relèvera encore le fait que la progression de la population, qui dépasse 65 millions, est davantage imputable à l'excédent des naissances sur les décès qu'au solde migratoire. Ceci se manifeste notamment par le fait que « l'indicateur conjoncturel de fécondité atteint ... son plus haut niveau en France depuis la fin du baby boom, avec 2,01 enfants par femme ». Les auteurs notent aussi que « la progression de la fécondité est imputable en totalité aux femmes de plus de 30 ans, et surtout à celles de 35 ans ou plus » ce qui explique la progression de l'âge moyen à l'accouchement qui, on peut le rappeler, est passé de 29,3 ans en 2000 à 30 ans (prévision) en 2010.

Plusieurs dossiers mettent en lumière aujourd'hui des interrogations liées à la natalité. Ces chiffres signalent l'importance de l'accueil de la vie chez nos contemporains et illustrent la nécessité d'actions ambitieuses pour que cet accueil soit facilité et non freiné pour des motifs comme, par exemple, la crainte de ne pouvoir bénéficier d'une retraite suffisante alors même que ceux qui font le choix d'accueillir des enfants sont les principaux contributeurs à l'équilibre du régime de retraite par répartition.

Coup de cœur

Film Popieluszko SAJE

Actualités des familles La Croix