Back Vous êtes ici : Politique Politique et famille Instances de la politique familiale Des députés se penchent sur la famille

Des députés se penchent sur la famille

Le groupe de travail « Famille » du groupe UMP à l'Assemblée nationale vient de rendre public son rapport.

Animé par les députés Anne Grommerch et Hervé Mariton, ce groupe a mené un certain nombre d'auditions - dont celle des AFC - qui aboutissent à un examen assez large de la politique familiale et des différents dispositifs qui y contribuent (prestations, fiscalité, services...), politique familiale entendue de façon peut-être étroite comme « soutien concret aux familles ».

On retiendra aussi l'accent mis sur l'importance de la « famille durable » à la fois eu égard aux « coûts » des situations d'instabilité familiale, mais aussi pour le bien de l'enfant et en tant que telle (« stabilité et pérennité de la famille : un bien pour la société » titre une partie du rapport) dans un contexte où, faut-il le rappeler, 75 % des enfants de moins de 18 ans vivent toujours avec leurs deux parents.

30 propositions sont formulées autour des axes suivants :
- Conciliation vie professionnelle - vie familiale - accompagnement de la parentalité (soutenir les parents employeurs, création d'un compte épargne-temps familial, soutenir et financer les associations d'aide à la parentalité qui favorisent les échanges ... et redonnent confiance aux parents, porter la carte famille nombreuse jusqu'à l'âge de 20 ans au lieu de 18 ans...)
- Valoriser la famille durable (maintenir une différence entre mariage, PACS et concubinage, développer une politique de soutien aux unions stables en informant les jeunes sur le droit civil, mettre en place des préparations au mariage civil dans les mairies, prioriser l'adoption par les couples...)
- Gouvernance financement (familialiser la CSG et l'ISF, création de maisons des familles dans chaque canton, création d'une carte sociale sécurisée...)

Dans cet ensemble, on reconnaîtra plusieurs propositions portées par les AFC depuis plusieurs années : fractionnement du congé parental, adoption par les couples composés d'un homme et d'une femme, différenciation entre les formes d'union en fonction de la force de l'engagement, préparation au mariage civil, familialisation de la CSG... Autant de sujets sur lesquels les consciences semblent désormais mieux sensibilisées. Nul doute qu'ils seront aussi au cœur des débats électoraux à venir.

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (Rapport GT Famille - juillet 2011.pdf)Rapport GT Famille - juillet 2011.pdf[ ]212 Ko

Coup de cœur

Film Popieluszko SAJE

Actualités des familles La Croix