Back Vous êtes ici : Politique Politique et famille Instances de la politique familiale La famille fait-elle encore rêver les Français ?

La famille fait-elle encore rêver les Français ?

A l'approche du colloque des Assises de la Famille, un sondage Ipsos commandé par la Conférence des Evêques de France et le journal La Croix révèle un fort attachement des Français à la famille, et à la famille « unique », qui demeure une préoccupation majeure. Instructif.


La politique familiale fera l'objet de propositions dans les programmes pour les élections à venir ; elles intéresseront les électeurs dont, révèle l'enquête, 55% prendront justement en compte les « propositions des candidats en matière de politique de la famille ». Encore plus significatif de l'importance que revêt la famille pour nos contemporains, on apprend que 77 % des personnes interrogées aspirent à « construire une seule famille dans leur vie, en restant avec la même personne. » Aspiration qui soulève un paradoxe quand on se penche sur les ruptures familiales et, plus largement, les interrogations que soulèvent la vie conjugale et le rôle de parents.
Comment comprendre un tel paradoxe ? Parmi les éléments de réponses lisibles proposés, 50% des sondés estiment que la fragilité des couples est la conséquence d'un manque d'efforts pour rester ensemble. S'il y a là un facteur important à prendre en compte, il faut aller plus loin : autrement dit, comment soutenir les couples et leur donner les moyens de durer ? Antoine Renard, président de la CNAFC, rappelait récemment en présence de Roselyne Bachelot, ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale, lors de la projection de La Boutique de l'Orfèvre aux Bernardins, que bâtir « des familles sur le couple » est un « enjeu déterminant pour l'avenir de nos sociétés », d'où l'importance d'accompagner, de former et de soutenir les couples.

La CNAFC s'est attelée depuis plusieurs années à cette mission importante. Elle a été encouragée par la ministre qui a salué son travail et son « implication dans la valorisation du mariage et de l'accompagnement des couples qui vivent cette grande expérience ». Les AFC préconisent, entre autres, la diffusion des actions de préparation au mariage afin de favoriser la compréhension de cet engagement et celle des droits et des devoirs qu'il implique. Le mariage civil est en lui-même porteur de valeurs fondatrices dont beaucoup de couples au moment de s'engager n'ont pas suffisamment conscience : la fidélité, le respect mutuel, le partage des tâches, la vérité... En participant au groupe de travail sur la préparation au mariage civil, la CNAFC entend contribuer à sensibiliser les couples. L'intérêt de ce travail se trouve également confirmé par l'enquête qui souligne l'importance que revêt, aux yeux des personnes interrogées, l'aide extérieure que peuvent recevoir les couples pour favoriser leur stabilité. Il y a là une occasion aussi de réfléchir aux conditions de cette stabilité et d'inviter les pouvoirs publics à les encourager, pour le bien des couples et pour celui de la société.

Coup de cœur

Film Popieluszko SAJE

Actualités des familles La Croix