Back Vous êtes ici : Politique Politique et famille Instances de la politique familiale

Instances de la politique familiale

Sommet social : des mesures face à la crise, mais les familles restent en attente

Communiqué de presse

Le chef de l'Etat a rassemblé le 18 janvier l'ensemble des partenaires sociaux pour un " sommet sur la crise ".
 
Tout aussi concernées par les effets de cette crise, les familles n'étaient pas représentées à cette rencontre.
 
Pour les AFC, la gravité de la situation exige des décisions dont la mise en œuvre ne peut, dans tous les cas, attendre les élections.
 
Elles prennent note des mesures d'urgence qui ont été annoncées en faveur de l'emploi. C'est une question cruciale pour les familles car c'est d'abord par le travail qu'elles devraient pouvoir subvenir à leurs besoins. C'est une question de dignité élémentaire.
 
Pour les AFC, c'est l'occasion de demander que l'emploi soit considéré explicitement comme l'un des fondements de la politique familiale. C'est aussi la raison pour laquelle elles attendent de connaître les mesures structurelles qui seront décidées et qui, jusqu'à présent, n'ont été qu'évoquées : " TVA sociale ", fonctionnement du marché du travail…
 

Les AFC feront dans les prochains jours des propositions pour une réforme importante de la fiscalité et du financement de la politique familiale qui soit à même d'en conforter la lisibilité. Elles se tiennent comme toujours disponibles pour travailler avec les pouvoirs publics dans ce sens.

 

Le défenseur des droits reçoit la CNAFC

Le 9 janvier, Antoine Renard a été reçu, à sa demande, par Dominique Baudis, défenseur des droits, et par Marie Derain, Défenseur des enfants, adjointe au Défenseur des droits, Vice-présidente du collège chargé, auprès de lui, de la défense et de la promotion des droits de l'enfant.

Cette rencontre a permis de présenter les Associations Familiales Catholiques et leurs actions, notamment dans le domaine de l'éducation et de la prévention.

Sur ces deux plans, les brochures, l'analyse des coûts du non-mariage... ont suscité l'intérêt de nos interlocuteurs. Ces derniers ont noté combien nos résultats et objectifs rejoignaient leurs propres préoccupations et constats : impact des ruptures familiales sur le développement des enfants, effets des visions erronées de la sexualité véhiculées par la société... Ce sont autant de phénomènes qui mettent les enfants en danger et appellent, a insisté Antoine Renard, des actions préventives ambitieuses :

- en direction des couples tout d'abord : préparation au mariage, conseil conjugal....

- en direction des parents aussi pour les soutenir dans leur rôle de premiers éducateurs de leurs enfants. Sur ce plan, l'expérience des Chantiers-Éducation et les pistes de développement envisagées depuis 2010 sont apparues très encourageantes.

La rencontre s'est achevée sur un échange autour de la laïcité et de la contribution des AFC en la matière ainsi que de la diversité des situations auxquelles elles peuvent faire face localement.

 

Congés exceptionnels en cas de décès d’un enfant ou d’un conjoint : des mesures en faveur des familles

Le 23 novembre dernier, l’Assemblée Nationale adoptait – à l’unanimité – une proposition de loi souhaitant l’allongement, pour les salariés, de la durée des congés exceptionnels en cas de décès d’un enfant ou d’un conjoint.

Lire la suite...

Coup de cœur

Le sommeil ami de lhomme

Actualités des familles La Croix