Back Vous êtes ici : Politique Politique et famille Instances de la politique familiale

Instances de la politique familiale

Fête des familles 2011 - 9 octobre 2011

 
Il existe la fête des mères, la fête des pères, et même celle des grands-mères…
Pourquoi alors ne pas fêter tout le monde à la fois, et d'abord se réjouir de ce lien privilégié qui nous rassemble dans les bons moments comme dans les moins bons ?
 
Cette année, pour la 7ème édition,
la Fête des Familles, est l'occasion unique d'un grand " merci ".
 
Faites-le savoir autour de vous,
le 9 octobre, la famille est à l'honneur 
dans plus de 80 villes de 40 départements !
 
En 2011,  la Fête bénéficie du soutien du ministère des Solidarités et de la Cohésion sociale, du Secrétariat d'Etat chargé de la famille. Elle s'inscrit dans le programme des Assises de la Famille. La Fête des familles est aussi l'occasion de rappeler le rôle de la famille pour lutter contre la solitude, Grande cause nationale 2011.
 
Vous pouvez tous participer à la fête que vous soyez avec vos proches ou à distance !
 


Nos principaux partenaires :

 
Les départements participants
Martinique, Réunion, Allier (03), Alpes-Maritimes (06), Aveyron (12), Bouches-du-Rhône (13), Calvados (14), Cher (18), Doubs (25), Drôme (26), Gard (30), Haute-Garonne (31), Gers (32), Gironde (33), Hérault (34), Isère (38), Jura (39),  Loire-Atlantique (44), Lot-et-Garonne (47), Manche (50), Marne (51), Meurthe-et-Moselle (54), Meuse (55), Morbihan (56), Oise (60), Pas-de-Calais (62), Puy-de-Dôme (63), Bas-Rhin (67), Rhône (69), Saône-et Loire (71), Sarthe (72), Paris (75), Seine-Maritime (76), Somme (80), Tarn (81), Hauts-de-Seine (92)…
 
A propos de la Fête des Familles
Née en 2005, la Fête des Familles s'est imposée comme LE rendez-vous annuel et national des familles. Dès la deuxième édition en 2006, près de 20 000 personnes s'étaient rassemblées dans toute la France et de manière particulière dans les 7 villes événements qu'étaient Aix-en-Provence, Dole/Tavaux, Lille, Limoges, Nantes, Pau et Saint-Étienne. Depuis le nombre n'a cessé de croître pour la plus grande joie des participants.

Parents-enfants : se croiser ou se retrouver ?

La conciliation entre vie familiale et vie professionnelle est au cœur d'une publication récente de l'INSEE : « Le temps périscolaire et les contraintes professionnelles des parents »

Parmi les nombreuses données de cette enquête, les auteurs résument : « Sept élèves de maternelle ou de primaire sur dix déjeunent à la cantine lorsque leurs deux parents travaillent, contre un peu plus d'un tiers lorsqu'au moins un des parents ne travaille pas... Lorsque les deux parents travaillent à temps complet, près d'un élève de primaire sur deux ne les retrouve pas directement après la journée de classe, et quatre sur dix ne les voient nu l'in nu l'autre le mercredi en journée. La grande majorité des collégiens déjeunent à la cantine, se rendent au collège et rentrent chez eux seuls. Une fois rentrés, 16% d'entre eux sont seuls ».

Ces chiffres et ces constats confirment des observations courantes. La contrainte temporelle apparaît ici clairement comme un frein pesant sur les familles, sur leur vie quotidienne, sur le rôle des parents comme premiers éducateurs... Les rythmes que révèle cette enquête posent ainsi la question des facteurs à même de favoriser non seulement la vie de famille, mais encore la stabilité des familles. Comment alors, par exemple, desserrer les contraintes professionnelles temporelles pesant sur les parents ne serait-ce qu'en termes de temps de transports ? Voilà un chantier éminemment familial !

La famille fait-elle encore rêver les Français ?

A l'approche du colloque des Assises de la Famille, un sondage Ipsos commandé par la Conférence des Evêques de France et le journal La Croix révèle un fort attachement des Français à la famille, et à la famille « unique », qui demeure une préoccupation majeure. Instructif.

Lire la suite...

Groupe Facebook des AFC

groupe facebook esprit de famille

Coup de cœur

Le sommeil ami de lhomme

Actualités des familles La Croix