Comment agir maintenant

La « rupture de civilisation » induite par la loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe est « consommée », mais nous ne nous résignons pas !  En effet, jamais, rien, pas même une loi promulguée n’empêchera que seuls un homme et une femme peuvent être légitimement mariés.

A l’issue d’un processus politique inadmissible et violent, la manifestation du 26 mai a été un nouveau succès populaire. Ensemble, nous avons redit que tout cela est mauvais, que cette loi est un mensonge et que nous n’en voulons pas.

La mobilisation doit se réorienter et les AFC ont un rôle à jouer, notamment :

  • pour poursuivre localement le réveil des consciences par les liens qu’elles rendent possibles, par le cœur des familles pour faire reculer le relativisme, l’individualisme, la solitude que produisent les évolutions mal conduites de nos sociétés,
  • pour réclamer la reconnaissance de l’objection de conscience : pour les maires par exemple, comme cela avait d’ailleurs été évoqué par François Hollande lui-même, …

Lire la suite : Mariage : comment agir maintenant ?

Back Vous êtes ici : Société Agir Le mariage en débat Le mariage pour tous : La filiation mise en cause ? Débat sur KTO avec les AFC le 27 novembre

Le mariage pour tous : La filiation mise en cause ? Débat sur KTO avec les AFC le 27 novembre

Le mariage pour tous : La filiation mise en cause ?

Mardi 27 novembre 2012, de 20h à 21h45 dans le cadre des mardis des Bernardins et diffusé sur KTO

L'ampleur des manifestations souligne la nécessité d'un plus large débat sur ce texte de loi qui change la nature du mariage et surtout de la filiation. Déjà, plusieurs voix dans la majorité souhaitent permettre l'accès à la procréation médicalement assistée pour les couples homosexuels. Le mariage, fondement de notre société, sera-t-il bouleversé ? Que va-t-il se passer si la filiation est déconnectée de la biologie ? Quelles conséquences pour les enfants au regard de leurs besoins fondamentaux ?

avec la participation de :
Jean-Marie Andrés, Confédération nationale des Associations Familiales Catholiques ;
Marie-Anne Chapdelaine, député PS, présidente du conseil supérieur de l'adoption ;
Pierre Delvolvé, membre de l'Institut, professeur émérite de l'Université de Paris II ;
Eric Fassin, sociologue, enseignant à l'Université Paris VIII ;
Coralie Gaffinel, avocate au Barreau de Paris, spécialiste du droit de la famille.

 

Actualités des familles La Croix