Comment agir maintenant

La « rupture de civilisation » induite par la loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe est « consommée », mais nous ne nous résignons pas !  En effet, jamais, rien, pas même une loi promulguée n’empêchera que seuls un homme et une femme peuvent être légitimement mariés.

A l’issue d’un processus politique inadmissible et violent, la manifestation du 26 mai a été un nouveau succès populaire. Ensemble, nous avons redit que tout cela est mauvais, que cette loi est un mensonge et que nous n’en voulons pas.

La mobilisation doit se réorienter et les AFC ont un rôle à jouer, notamment :

  • pour poursuivre localement le réveil des consciences par les liens qu’elles rendent possibles, par le cœur des familles pour faire reculer le relativisme, l’individualisme, la solitude que produisent les évolutions mal conduites de nos sociétés,
  • pour réclamer la reconnaissance de l’objection de conscience : pour les maires par exemple, comme cela avait d’ailleurs été évoqué par François Hollande lui-même, …

Lire la suite : Mariage : comment agir maintenant ?

Back Vous êtes ici : Société Agir Le mariage en débat Le fil d’actualités du « mariage pour tous »

Le fil d’actualités du « mariage pour tous »

Week-end mouvementé et chargé que ce premier week-end de février qui marque une nouvelle étape et un nouveau pas dans le long et fastidieux processus de la mise en place de loi dite du « mariage pour tous ». Plusieurs milliers de manifestants opposés à ce projet de loi se sont mobilisés localement tandis que l’article 1 de ladite loi était adopté à l’Assemblée nationale ce samedi 2 février : « le mariage est contracté par deux personnes de sexe différent ou de même sexe ». Dans la foulée, des députés UMP, Hervé Mariton en tête, dénoncent déjà un « refus du père » contenu implicitement dans l’article 2 de la loi en débat, qui stipule que, désormais, et faute de choix déclaré de la part des parents, le seul nom du père ne sera plus attribué, mais les noms du père et de la mère seront accolés. « Les Français vont se rendre compte que cette réforme aura un impact : c’est l’effacement du père ! », déclarait Marc Le Fur, député UMP. Curieuse façon, en tout cas, de valoriser le père alors qu’un récent rapport s’inquiétait de la « vulnérabilité de la relation père – enfant ».

A suivre…

Actualités des familles La Croix