27/05/2021

Les enfants sont l’espoir qui fait renaitre un peuple

L’ensemble du continent est entré en dans un hiver démographique et des voix s’élèvent enfin pour prendre en compte ce problème.

Chronique des AFC sur Radio Notre-Dame le jeudi 27 mai

Chers auditeurs,

Vous le savez, la natalité est en berne dans tous les pays européens

Si la situation est moins critique dans notre pays, qui garde le meilleur taux de fécondité avec 1,83 enfant par femme, c’est l’ensemble du continent qui est entré en dans un hiver démographique.

Des voix s’élèvent enfin pour prendre en compte ce problème : par exemple, récemment, celle de François Bayrou, haut-commissaire au plan qui pousse un cri d’alerte. Il rappelle que notre pacte social de solidarité est directement lié à la natalité et qu’une politique familiale dynamique en est la condition.

Il préconise de mettre en place une politique qui permette aux jeunes couples d’avoir le nombre d’enfants qu’ils souhaitent. Ce chiffre est inchangé depuis 10 ans à 2,39 enfants par adulte. De 1,83 à 2,39, cela fait une différence d’un demi-point : une famille sur 2 souhaiterait un enfant de plus mais n’a pas la possibilité de l’accueillir.

La natalité est longtemps restée autour de 2 enfants par femme, tout juste au seuil de renouvellement des générations. Elle a commencé à baisser en 2014 alors que le gouvernement avait raboté par 2 fois le plafond du quotient familial, ce qui revenait à augmenter les impôts des familles et d’elles seules ! Il faudrait donc ré-augmenter ce plafond et supprimer la mise sous conditions de ressources des mesures à caractère familial. L’Italie qui perd 200 000 habitants par an a pris, elle, une mesure forte : elle verse 250€ par mois pour tout nouvel enfant jusqu’à ses 21 ans.

Le pape François rappelle que « Les enfants sont l’espoir qui fait renaitre un peuple ». Il existe un cercle vertueux entre l’optimisme, voire l’espérance, d’une société et sa natalité. Puisse ce sujet, dont on comprend mieux l’importance et pour notre pacte social et pour notre sentiment de confiance collective dans l’avenir, être un enjeu déterminant des échéances électorales à venir. C’est un thème que les AFC s’emploieront à promouvoir au cours de l’année qui vient !

Partager cet article
Actualité

Ces articles peuvent vous intéresser

Régionales 2021 : quelle politique familiale ?
La chute démographique fragilise la protection sociale à la française
Politique familiale : mieux mais peut encore mieux faire