Back Vous êtes ici : Société Questions de société Conjugalité/Couple Les familles rassemblées à Rome

Les familles rassemblées à Rome

Les 26 et 27 octobre dernier, les familles du monde entier étaient réunies autour du Pape François à l’occasion d’un grand pèlerinage.

A cette occasion, le Pape s’est adressé aux familles. Répondant à la question de savoir comment « vivre la joie de la foi », il a notamment souligné la mission centrale de la famille : cellule vitale de la société, elle est une communauté de vie et d’amour. Or, « la vie souvent est pénible, souvent aussi tragique ! Nous avons entendu récemment... Travailler est pénible, chercher un travail est pénible. Et trouver du travail aujourd’hui nous demande beaucoup d’effort. Mais ce qui est le plus pénible dans la vie ce n’est pas cela : ce qui est plus pénible que toutes ces choses c’est le manque d’amour. C’est pénible de ne pas recevoir un sourire, de ne pas être accueilli. Ils sont pénibles certains silences, parfois aussi en famille, entre mari et femme, entre parents et enfants, entre frères. Sans amour, la peine devient plus pesante, insupportable. Je pense aux personnes âgées qui sont seules, aux familles qui peinent de ne pas être aidées à soutenir ceux qui, à la maison, ont besoin d’attentions spéciales et de soins ».

Parlant ensuite du mariage, il a apporté un éclairage fort autour de l’idée que les époux se marient pour s’aimer, sans savoir ce qu’ils vont vivre, mais en sachant qu’ils vont le vivre ensemble : « Celui qui se marie dans le Sacrement dit : « Je promets de te rester fidèle, dans le bonheur et dans les épreuves, dans la santé et dans la maladie, et de t’aimer tous les jours de ma vie ». Les époux, à ce moment, ne savent pas ce qui arrivera, ils ne savent pas quelles joies et quelles peines les attendent. Ils partent, comme Abraham, ils se mettent en route ensemble. Et c’est cela le mariage ! Partir et marcher ensemble, main dans la main, s’en remettant entre les mains du Seigneur. Main dans la main, toujours et pour toute la vie ! Et ne pas prêter attention à cette culture du provisoire, qui morcèle notre vie ! ».

Coup de cœur

Film Popieluszko SAJE

Actualités des familles La Croix