Back Vous êtes ici : Politique Politique et famille Familles & Europe / FAFCE Crucifix en classe en Italie : Décision de la Cour européenne des Droits de l'Homme

Crucifix en classe en Italie : Décision de la Cour européenne des Droits de l'Homme

La Cour européenne des Droits de l'Homme (CEDH) vient  de rendre sa décision dans l'affaire "Lautsi contre Italie" .

L'affaire concernait la présence de crucifix dans les salles de classe des écoles publiques en Italie, laquelle, selon les requérants, était incompatible avec l'obligation de l'Etat de respecter, dans l'exercice des fonctions qu'il assume dans le domaine de l'éducation et de l'enseignement, le droit des parents d'assurer à leurs enfants une éducation et un enseignement conformes à leurs convictions religieuses et philosophiques.
La CEDH a considéré qu'il n'y avait pas de violation de la Convention européenne des Droits de l'Homme par l'Etat italien et que la présence des crucifix dans les salles des classes  n'était pas contraire à cette même Convention.
Elle a estimé en particulier que la question de la présence de symboles religieux dans les salles de classes relève en principe de la marge d'appréciation de l'Etat - d'autant plus en l'absence de consensus européen sur cette question - dans la mesure toutefois où les choix dans ce domaine ne "conduisent pas à une forme d'endoctrinement".

Cette décision est à mettre en perspective avec les débats qui agitent plusieurs pays européens et ceux nés suite à la diffusion de l'agenda de la Commission européenne.

Pour de plus amples informations, vous pouvez consulter le site de la CEDH : http://www.echr.coe.int/echr/Homepage_FR

Coup de cœur

Film Popieluszko SAJE

Actualités des familles La Croix