Back Vous êtes ici : Politique Politique et famille Instances de la politique familiale Projet de loi « Famille » repoussé : l’occasion n’est-elle pas venue de réformer dans la concertation ?

Projet de loi « Famille » repoussé : l’occasion n’est-elle pas venue de réformer dans la concertation ?

Le Gouvernement a annoncé, au lendemain d’une nouvelle et large mobilisation initiée par La Manif pour Tous, que le projet de loi « Famille » ne serait finalement pas présenté au Parlement cette année.

La complexité des questions que devait aborder ce texte n’en est évidemment pas la cause. Cette annonce s'enracine dans un contexte politique tendu du fait des dysfonctionnements institutionnels qui fragilisent de manière inquiétante la démocratie. Ceux-ci en effet se révèlent incapables de susciter des débats dépassionnés et sérieux. Plus encore, ces approches institutionnelles tirent abusivement profit de majorités courtes, pour imposer aux Français des orientations de société auxquelles ils ne veulent pas adhérer.

Pour les AFC, un tel changement de calendrier devrait marquer le début d’une nouvelle vie politique où les débats, notamment autour de réformes engageant l’avenir de la société, soient organisés comme tels, éloignant toute tentation du passage en force. C’est la condition pour redonner de la légitimité aux évolutions législatives. Cette légitimité ne peut pas se fonder sur la seule majorité, le plus souvent fragile et éphémère, qui se constituerait pour l’adopter.

Coup de cœur

Film Popieluszko SAJE

Actualités des familles La Croix