Back Vous êtes ici : Politique Politique et famille Retraites

Retraites

Réforme des retraites et droits familiaux

Réforme des retraites et droits familiaux 2019Le Premier ministre, Edouard Philippe, précisera demain, mercredi 11 décembre, le projet gouvernemental de réforme des retraites. Les Associations Familiales Catholiques ont alerté depuis des mois sur les insuffisances, voire les injustices, de ce projet pour les mères de famille.

Le rapport de l'Institut de Protection Sociale du 26 novembre 2019 montre, données chiffrées à l'appui, que la perte du montant global de la pension des mères de famille est d'autant plus importante que celles-ci ont élevé plus d'enfants, cette perte étant particulièrement élevée pour les familles de 3 enfants et plus.

Les Associations Familiales Catholiques constatent qu'une fois de plus, l'effort financier à consentir est porté par les familles avec enfants. Il serait juste qu'elles ne soient pas les principales perdantes de l'actuelle réforme.

Quels sont les points clés de cette réforme pour les familles ? Quels sont les points encore inconnus ? L’UNAF (Union nationale des associations familiales), dont les AFC sont membres fondateurs, a décrypté pour vous les mesures annoncées pour les familles :

Décryptage à lire

Les AFC restent mobilisées sur le sujet et continuent de rencontrer les acteurs politiques.

Quelle réforme des retraites pour les familles ?

Couple ordinateur age medium plus 684x480Les AFC ont rédigé une fiche claire et synthétique pour comprendre les enjeux de la réforme des retraites actuellement discutée par le gouvernement et qui va faire l'objets d'états généraux.

Consultez notre fiche à télécharger librement ci-dessous.

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (Reforme_retraite_AFC_06_07_2018.pdf)Fiche Quelle réforme des retraites pour les familles ?[Juillet 2018]416 Ko

Communiqué de presse : Réforme des retraites : les AFC attentives aux droits des familles

Le Haut-Commissaire à la réforme des retraites Jean-Paul Delevoye, ancien président de CESE, vient de lancer une grande consultation citoyenne en vue d’une réforme des retraites en 2019.

Chaque citoyen est invité à donner son avis en ligne sur les constats et les propositions identifiés par le Haut-Commissaire, et à proposer de nouvelles pistes de réflexion ou des solutions sur 11 thèmes : Comment améliorer l’acquisition de droits pour les plus jeunes ? Quelle solidarité pour les plus faibles revenus ? Comment donner plus de liberté dans les conditions de départ à la retraite ?...

Si les AFC ne contestent pas la nécessité d’une réforme globale de notre système de retraite, elles soulignent que celle-ci ne saurait s’effectuer au détriment des familles.

C’est ainsi que doivent être préservées la majoration de la durée d’assurance retraite de deux ans par enfant élevé dont bénéficient les mères de famille, la majoration de 10 % de la pension de retraite dont bénéficient les retraités ayant élevé au moins trois enfants, l’assurance-vieillesse du parent au foyer.

La réversion de la pension de retraite du conjoint décédé sur le conjoint survivant doit être maintenue. Notamment toute réforme soumettant celle-ci à des conditions de ressources très faibles du conjoint survivant aboutirait, dans les faits, à sa suppression.

Cette réversion permet de réduire l’écart des retraites entre hommes et femmes puisqu’elle bénéfice à 87 % aux femmes et même, pour certaines, constitue  la seule retraite. Surtout, elle met en oeuvre un  mécanisme de solidarité conjugale bienvenu, au moment où se développe dangereusement  une vision très individualisée de la protection sociale.

Ce sont en effet les familles, particulièrement les familles chargées de nombreux enfants, qui contribuent à l’équilibre de notre régime de retraite. Les AFC seront extrêmement vigilantes à ne pas les sacrifier une nouvelle fois, tant économiquement que dans la reconnaissance que doit lui porter la société.

Groupe Facebook des AFC

groupe facebook esprit de famille

Coup de cœur

Le sommeil ami de lhomme

Actualités des familles La Croix