Bannière manif 19 janv site

Back Vous êtes ici : Société Questions de société Bioéthique/Ecologie de l'homme Vote sur l’embryon : la démocratie mise à mal

Vote sur l’embryon : la démocratie mise à mal

recherche sur l'embryon nouvelle loiLe Parlement vient d’adopter une proposition de loi autorisant la recherche sur l’embryon.

Ce vote marque une rupture forte avec la loi en vigueur. La loi de bioéthique du 7 juillet 2011, qui avait été précédée de plusieurs mois de débats et réflexions, avait, en effet, maintenu le principe d’interdiction de cette recherche tout en l’assortissant d’exceptions (loi n° 2011-814 du 7 juillet 2011). Avec le vote de ce texte, la protection du plus faible se trouve gravement mise à mal dans notre société : faut-il le rappeler, la recherche sur l'embryon aboutit à sa destruction et en fait du matériau de laboratoire.

Cette même loi de juillet 2011 précisait par ailleurs que tout projet de réforme en matière de bioéthique devait être précédé d’un débat public sous forme d’états généraux. A la rupture sur le fond s'ajoute donc une rupture sur la forme qui pose la question de la façon dont le Parlement conçoit son rôle et, plus largement, la place du débat dans la société. Ce dernier est pourtant le signe de la vitalité de la démocratie.

Les AFC sont déterminées à poursuivre leurs actions de fond et de terrain sur ces différents points.

Actualités des familles La Croix