Ethique et bioéthique

S’informer, se former et agir en apportant une réponse claire et sans compromis aux enjeux que pose aujourd’hui la bioéthique.

Loi de bioéthique

Depuis les états généraux de la bioéthique en 2017, les AFC sont sur le devant de la scène pour sensibiliser, alerter et faire évoluer le projet de loi. Il est arrivé à l’Assemblée nationale le 24 septembre 2019 pour une première lecture. Après être passé au Sénat en février dernier, il est revenu à l’Assemblée en août adoptant des mesures toujours plus transgressives. Les AFC s’engagent tout au long du processus auprès des élus, de la population et de ses adhérents. Nos actions :

Plainte contre le Salon Désir d’enfant

Vendredi 2 octobre 2020, la Confédération Nationale des AFC, l’association Les Juristes pour l’Enfance et l’association La Manif Pour Tous ont porté plainte auprès du Procureur de la République de Paris contre les agissements des organisateurs du Salon Désir d’enfant, qui s’est tenu les 5 et 6 septembre 2020, à l’Espace Champerret à Paris, promouvant la GPA.

En portant ainsi plainte, les trois associations attendent une réponse très ferme de la justice face à cette insidieuse promotion de la GPA en France où elle est interdite.

Marchons Enfants !

Les AFC, avec d’autres associations, regroupées en un collectif Marchons Enfants !, ont appelé à manifester le dimanche 6 octobre 2019 et le 19 janvier 2020 contre le projet de loi de bioéthique à Paris. Elles ont également organisé partout en France des piquets de mobilisation le week-end du 30 novembre et 1er décembre pour informer les Français et les élus des différents enjeux de la loi.

La mobilisation a continué jusqu’en mars devant le Sénat durant les trois semaines de discussion du projet de loi puis place Clémenceau, près de l’Elysée, pour demander le retrait de la loi.

Le 8 mars était une date de grande mobilisation digitale : les Français étaient invités à écrire au président et à Madame Brigitte Macron. Les AFC se sont également adressées lundi 15 juin au Président de la République et au Premier Ministre pour demander solennellement le retrait de cette loi.

Le collectif s’est ensuite mobilisé le 27 juillet devant l’Assemblée nationale lors de la seconde lecture, réalisée en urgence pendant la crise sanitaire et sociale.

Enfin, 60 manifestations simultanées ont eu lieu partout en France le samedi 10 octobre 2020.

Il continuera tant qu’Emmanuel Macron ou le Gouvernement n’aura pas répondu aux demandes du collectif :

  • Un moratoire sur ce projet de loi.
  • L’application du principe de précaution à la procréation humaine et à la filiation.
  • Le développement d’une véritable politique de la fécondité avec un grand plan de lutte contre l’infertilité.
  • L’abolition de la GPA et de toute marchandisation humaine dans le monde entier.

Auditions

Les AFC ont été auditionnées plusieurs fois par le Parlement au cours de ces derniers mois sur le projet de loi de bioéthique :

  • Le 15 octobre 2020 au Sénat pour le Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale (PLFSS)
  • Le 3 décembre 2019 au Sénat par la Commission spéciale
  • Le 27 août 2019 par la Commission spéciale de bioéthique à l’Assemblée nationale

En vidéos

Pascale Morinière , présidente des AFC, et Bertrand Lionel-Marie, secrétaire général des AFC et responsable du secteur bioéthique, lors de l’audition du 3 décembre 2019 au Sénat par la Commission spéciale chargée d’examiner le projet de loi relatif à la bioéthique :

Vous n’avez pas accepté les cookies de la catégorie marketing
modifier vos préférences

Pascale Morinière, présidente des AFC, et Bertrand Lionel-Marie, secrétaire général des AFC, lors de l’audition par la Commission spéciale de bioéthique à l’Assemblée nationale (à 1h35min), le 27 août 2019.

5
vidéos argumentaires
348
lettre envoyés aux sénateurs
8
mobilisations nationales et locales
24 000
cartes postales envoyées aux députés

Comprendre en 2 minutes

Cinq vidéos de 2 minutes chacune sont disponibles pour mieux comprendre les mesures du projet de loi de bioéthique et les enjeux pour la société et l’Homme si ces mesures venaient à être adoptées.

Parmi les sujets révisés au Parlement : l’IMG jusqu’au 9ème mois de grossesse pour cause de détresse psychosociale, le business de la procréation, la PMA, les bébés sur-mesure et les embryons chimériques.

 

L’IMG n’est pas une réponse à la détresse psychosociale

Vous n’avez pas accepté les cookies de la catégorie marketing
modifier vos préférences

A qui profite vraiment la PMA ?

Vous n’avez pas accepté les cookies de la catégorie marketing
modifier vos préférences

Le business de la procréation

Vous n’avez pas accepté les cookies de la catégorie marketing
modifier vos préférences

Bébés sur-mesure

Vous n’avez pas accepté les cookies de la catégorie marketing
modifier vos préférences

Les chimères dans la loi de bioéthique

Vous n’avez pas accepté les cookies de la catégorie marketing
modifier vos préférences
Adhérer en ligne
Adhérer aux AFC, c’est leur donner plus de poids, plus de force, plus d’efficacité pour défendre concrètement vos convictions.
Adhérer