Back Vous êtes ici : Société Questions de société Conjugalité/Couple Mariage Valorisation du mariage civil : fin des groupes de travail

Valorisation du mariage civil : fin des groupes de travail

Les groupes de travail réunis à l'initiative de Madame Roselyne Bachelot et de Madame Greff pour valoriser la préparation au mariage civil ont achevé leurs travaux. Commence maintenant la mise en œuvre des orientations dessinées à cette occasion.

La CNAFC a participé à ces groupes et a formulé un certain nombre d'observations au terme du processus partant du constat que si, pour beaucoup de nos contemporains, le mariage reste « la plus belle des promesses », il n'est pas compris par la plupart dans l'intégralité de son ambition :

- il est vécu comme l'écrin du sentiment que les conjoints peuvent avoir l'un pour l'autre, sentiment qui reste par nature changeant,

- d'autres y voient la conclusion nécessaire de l'arrivée d'un enfant ;

- d'autres encore, un contrat protecteur...

Sur cette base, la CNAFC plaide pour un travail sur le double plan institutionnel et éducatif, pour aider les couples à (re)découvrir la portée de cet engagement, à la fois personnelle et civique, et clarifier la portée du mariage par rapport aux différentes formes d'union.

« Renforcer et coordonner la communication institutionnelle »

C'est dans cette optique que les AFC approuvent d'une façon générale les recommandations faites dans le cadre du sous-groupe de travail 1.

La CNAFC souhaite également qu'une information sur le mariage civil, sur son rôle et son importance au sein de la société, soit largement diffusée, à l'attention des grands adolescents et, d'une façon plus générale, à l'attention de toute personne pouvant être amenée à faire un choix de vie à deux. L'enjeu est ici la compréhension de la force et de la portée de l'engagement au sein du mariage, telles qu'elles ont été choisies par les personnes. Des expériences très riches ont déjà été menées en ce sens.

« Informer sur les bonnes pratiques pour renforcer la stabilité des couples »

La CNAFC souscrit au projet du renforcement des liens conjugaux grâce à des actions de préparation au mariage qui pourraient être définies et proposées aux Mairies qui souhaiteraient développer un temps de préparation pour les futurs époux.

Dans ce cadre, un temps de préparation à partir des articles du Code civil pourrait être proposé. Pour la CNAFC, en effet, les articles du Code Civil sur l'engagement et les droits et devoirs du mariage sont trop méconnus et mériteraient d'être expliqués aux des jeunes qui demandent le mariage. Il en va de la compréhension de la spécificité, de la portée et de la force de l'engagement qu'ils choisissent en se mariant, aussi bien sur le plan personnel que sur le plan sociétal.

La lecture du Code civil rebute la plupart des non spécialistes. Le temps de préparation du mariage civil viserait à expliciter les termes du code civil appliqués au mariage :

- liberté du consentement des contractants à s'engager et autonomie des volontés. (Art 1134),

- respect, fidélité, secours et assistance des époux entre eux (Art 212),

- contribution aux charges du mariage à proportion des facultés respectives (Art 214),

- obligation de vie commune (Art 215),

- autorité parentale exercée par les deux parents et en commun accord entre eux. (Art 371),

- devoirs envers les ascendants (Art 205) et donc vis-à-vis de la belle-famille.

Il y a là une opportunité à saisir pour une articulation entre la sphère personnelle et la sphère publique : le mariage est un choix personnel, public par nature.

Formation

Formation Grandir et Aimer 2018 500x419

Coup de cœur

Film Popieluszko SAJE

Actualités des familles La Croix