L’embryon n’est pas un matériau de laboratoire

Après avoir été votée par le Sénat, la recherche sur l'embryon doit être débattue à l'Assemblée nationale à partir du 28 mars.

 En plein débat sur le mariage, il y a là une opportunité de rappeler que la dignité de la société tient en sa capacité à protéger le plus faible. La recherche sur l’embryon doit être combattue et nous comptons sur vous pour interpeller vos députés. Vous trouverez ci-joint un modèle de lettre à leur envoyer de manière urgente en le personnalisant.

 Il convient également de se préparer à défendre la dignité et le respect de la personne humaine en refusant tant l'assistance médicale à la procréation (AMP) pour les femmes homosexuelles que la gestation pour autrui (mère porteuse). Ces débats approchent : ils sont la suite logique du projet de loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe (si il est adopté). Il y aura aussi à se mobiliser pour faire barrage à toute tentative en direction de l’euthanasie.

Restons donc fortement mobilisés pour les mois à venir.

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (Recherche_sur_embryon_lettre_députés.doc)Recherche_sur_embryon_lettre_députés.doc[Lettre pour votre député]22 Ko