Bannière manif 19 janv site

Back Vous êtes ici : Société Questions de société Bioéthique/Ecologie de l'homme Les AFC interpellent les députés sur l’embryon

Les AFC interpellent les députés sur l’embryon

Recherche sur l'embryon jusqu'ou la science peut-elle allerLes Associations Familiales Catholiques prennent depuis longtemps la défense de l’embryon. Parce que ces embryons, ce sont les enfants de nos familles. Il y  a peu de familles, proches ou moins proches de nous, qui ne soient concernées par le sort des embryons. Nombre de nos familles ont ainsi un enfant congelé ce qui rappelle aussi que ce sont les techniques d’AMP qui produisent des embryons surnuméraires.

Ce que les AFC attendent ainsi d’abord des pouvoirs publics, c’est qu’ils favorisent, encouragent la recherche sur l’infertilité, car il existe des alternatives à la fécondation in vitro. L’infertilité est une grande souffrance pour les familles. Mais on ne peut pas vouloir apaiser cette souffrance par n’importe quel moyen, par la fabrication d’enfants en éprouvette dont certains seraient voués à devenir matériau de laboratoire.

Nous rappelons également que l’UNAF, lors de la révision de la loi de bioéthique en 2011, s’est prononcée contre la recherche sur l’embryon, à la majorité de son conseil d’administration.

Actualités des familles La Croix