Bannière manif 19 janv site

Back Vous êtes ici : Société Questions de société Bioéthique/Ecologie de l'homme Continuons la mobilisation pendant l'été !

Continuons la mobilisation pendant l'été !

loi sur l'embryonLe 16 juillet 2013, l'Assemblée Nationale a donc modifié l'article L. 2151-5 de la loi relative à la bioéthique du 7 juillet 2011  : l'interdiction de principe de la recherche sur l'embryon a été supprimée et remplacée par une autorisation plus large. L'alinéa 4 de cet article a été amputé de la phrase : « Les recherches alternatives à celles sur l'embryon humain et conformes à l'éthique doivent être favorisées », ce qui est très significatif.

Une raison de fond 0de ces modifications est donnée dans l'exposé des motifs de cette proposition de loi : « Prôner un interdit pour en organiser la transgression revient à stigmatiser les chercheurs qui conduisent ces recherches. » Il était important pour les rédacteurs de cette proposition de libérer la recherche de toute morale, de toutes convictions spirituelles « contraires à l'article 1er de notre constitution qui rappelle que la France est  une République laïque  « On ne peut, dans un état laïque, confondre article de foi et article de loi »  Il fallait donc libérer les chercheurs de toute mauvaise conscience.

L'embryon, qui n'est pas destiné à être implanté, ne serait donc plus qu'un amas de cellules, un matériau utilisable pour toute recherche à « finalité médicale ».

Dans ce contexte, l'initiative citoyenne européenne « Un de nous » revêt une importance capitale. Ce que nous n'avons pu préserver en France, agissons de toutes nos forces au niveau européen pour redonner à l'embryon sa dignité.

Au cours de cet été, faisons connaître et signer cette pétition autour de nous.

Actualités des familles La Croix